5 mai : le nouveau gouvernement soutien la démarche

Le collectif des victimes du 5 mai 1992 vient de publier les copies des courriers adressés par Mme la Ministre des Sports au Président de la FFF et à M. Paul GIACOBBI, député de la Haute Corse. Ces deux courriers confirment le soutien qu'avait exprimé M. François Hollande, alors candidat à la présidentielle, lorsqu'il avait rencontré les représentants du collectif des victimes à Bastia en mars dernier.

Ainsi, Mme Fourneyron soutient l'idée d'une sacralisation du 5 mai à l'échelle nationale avec l'exclusion de toute programmation de rencontres de compétitions nationales (coupe et championnat) un 5 mai.
Bien évidemment, cette position satisfait totalement le collectif des victimes, qui souhaite qu'elle soit prise en compte lors des prochaines réunions du comité de suivi mise en place par le président Le Graët et lors du Comité Exécutif de la FFF qui sera amené à prendre des décisions sur ce dossier.

Voir et télécharger les courriers

À lire également

Ricevete a lettera