5 mai : une motion votée par l'Assemblée de Corse

Suite aux décisions prises par le COMEX de la FFF le 17 janvier dernier qui "n'a tenu aucun compte des propositions émises par le Comité de Suivi des commémorations de la tragédie de Furiani, créé par le président de la FFF en février 2012", les élus territoriaux de l'Assemblée de Corse, à l’unanimité, ont voté, hier en fin de soirée, la motion suivante :

"L’Assemblée de Corse demande, solennellement, aux autorités compétentes et au Gouvernement qu’ils valident et mettent en oeuvre le principe selon lequel aucune rencontre de football de coupe nationale ou de championnat national ne se jouera en France le 5 mai."i

À lire également

Ricevete a lettera