Bastia 0-3 ASSE : les premières réactions

FO7G0683.jpg

En attendant de retrouver les réactions des joueurs en vidéo, voici le sentiment des deux entraineurs après la nette victoire stéphanoise.

Frédéric Hantz : «Il fallait bien perdre un jour ! Nous restions sur 42 matches à domicile sans défaite et j'ai souvent lu ou entendu des présidents et entraîneurs adverses expliquer leur défaite à Furiani en parlant du contexte corse. Il n'y a pas de contexte corse ! Ce soir Saint-Etienne était plus fort, comme nous l'avons sûrement été lors de nos 42 dernières sorties à domicile. Après quatre matches nous pouvons déjà dresser un bilan. Nous sommes dans de bonnes intentions mais nous avons des joueurs qui découvrent la Ligue 1 et qui jouaient en National il y a deux ans. Il y a parfois des situations de stress, notamment à domicile, où nous jouons devant 15 000 personnes. J'ai confiance en ces joueurs et je n'effectuerai aucun recrutement avant décembre. A eux de progresser et de saisir leur chance car ils méritent la Ligue 1 après deux années exceptionnelles».

Christophe Galtier : «Je n'aime pas dire que cette victoire est indiscutable. Nous avons tout simplement mis tous les ingrédients qu'il fallait dans ce match. Nous devions contenir un adversaire dangereux et généreux dans ce début de saison. On a su profiter de notre bon match face à Brest. L'équipe a su rester sereine et conserver la possession de balle face à une équipe bastiaise de qualité. Il fallait éviter de subir et nous l'avons parfaitement fait pendant 35 minutes. Puis le terrain, la pluie et l'adversaire nous ont beaucoup gêné et nous avons reculé et il a fallu s'adapter en deuxième mi-temps. Nous avons bien défendu et de façon collective. C'est le travail de toute l'équipe qui est récompensé ce soir. Nous avons été efficaces en attaque et en défense car j'ai des joueurs intelligents qui ont su maîtriser le match alors que beaucoup de personnes nous prédisaient une soirée difficile. Cette maîtrise est une très bonne chose pour la suite».

À lire également

Ricevete a lettera