Bastia 0-4 PSG : les échos d'après-match

Quatrième revers consécutif pour les bleus qui n'ont pas fait le poids face aux hommes de Carlo Ancelotti. Retrouvez les bruits de vestiaire.

Tifo géant
Durant quelques secondes, Armand Cesari s'est mué en "bombonera" avec un fantastique tifo organisé sur les quatre tribunes à l'entrée des joueurs. Celui-ci est a mettre à l'initiative du groupe de supporters Bastia 1905 qui a travaillé dur depuis hier pour permettre sa réalisation.

AFFLELOU sur le maillot
Après Kaporal il y a deux semaines, le Sporting Club de Bastia est fier d'annoncer qu'un nouveau sponsor a rejoint ses rangs, puisque la célèbre firme AFFLELOU sera présente sur la manche gauche de la tunique bastiaise jusqu'à la fin de la saison.

Guichets fermés
Le stade Armand Cesari affichait donc complet pour cette sixième journée de Ligue 1. Pas moins de 15 700 supporters s'étaient massés dans les travées pour soutenir leur équipe jusqu'au bout et battre ainsi un nouveau record. Pour passer la barre des 16 000, il aurait fallu que les supporters parisiens se déplacent à plus de 300, mais ils n'étaient exactement que 21...

Minute de silence
Une minute de silence a été observée en la mémoire de Sandra, fidèle supportrice du Club et de Victor Sinet, figure du journalisme local et ancien journaliste du groupe l'Equipe.

Camara dans les tribunes
Il y avait un ancien bastiais dans les tribunes ce soir, en l'occurrence de Zoumana "Papus" Camara qui n'a pas été retenu par Carlo Ancelotti. Le solide défenseur avait été prêté par l'Inter Milan lors de la saison 1999-2000.

Décrassage
Vu la proximité du match de Metz qui se jouera dès mardi à Furiani, le staff technique a décidé de convier l'ensemble des remplaçants a une séance de décrassage à l'issue de la partie.

Bastia-Metz
Changement de compétition en perspective ce mardi puisque les bleus accueilleront Metz pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Une rencontre qui sera offerte aux abonnés, alors que les prix ont été fixés à 10€ en latérales, 5€ en populaires.

À lire également

Ricevete a lettera