Bastia 1-0 Auxerre : la revue de presse

FO7G3742.jpg

Le Sporting Club de Bastia s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en éliminant l'AJ Auxerre 1-0, grâce à la sixième réalisation d'Anthony Modeste cette saison.

France Football : Actuellement douzième de Ligue 1, Bastia s'est qualifié ce mercredi pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en venant à bout d'Auxerre (1-0) en match en retard. Une réalisation tardive de Modeste (83e) a ainsi permis aux Corses de se hisser pour le tour suivant, où ils affronteront Lille le 28 novembre prochain, une nouvelle fois devant leur public d'Armand-Cesari.

L'Equipe : Le dernier huitième de finale de Coupe de la Ligue, reporté en raison des intempéries en milieu de semaine dernière, a tourné à l'avantage de Bastia : un but de Modeste en fin de match (83e) a permis au club corse de battre Auxerre (1-0), mercredi soir. Le 28 novembre prochain, le SCB recevra Lille en quarts de finale.

Foot365.fr : Grâce à un but d'Anthony Modeste, Bastia s'est imposé sur le plus petit des scores contre Auxerre, mercredi soir, et valide son billet pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Les Corses affronteront Lille au prochain tour.

Sports.fr : Le Sporting Club de Bastia a fait respecter la hiérarchie, mercredi soir, en match en retard des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Les Corses ont dominé l'AJ Auxerre à domicile grâce à un but tardif d'Anthony Modeste (83e). Les joueurs de Frédéric Hantz accueilleront Lille, le 28 novembre prochain, avec pour objectif une place dans le dernier carré de la compétition.

Sport.fr : C'est finalement Bastia qui affrontera Lille en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Les Corses, pensionnaires de Ligue 1, se sont défaits de l'AJ Auxerre (1-0), actuellement à la peine en Ligue 2. Modeste a marqué le seul et unique but de la rencontre en fin de match (83e).
Au bout du suspense, Bastia s’est finalement qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue, grâce à sa courte mais précieuse victoire contre l’AJ Auxerre (1-0). C’est Modeste qui, à dix minutes de la fin du match, a réussi à donner la victoire aux Corses. Les Bastiais rencontreront le LOSC au prochain tour, le 27 ou 28 novembre prochain et ne sont donc plus qu’à trois matches de l’Europe. Une aubaine pour l’équipe dirigée par Frédéric Hantz, qui faut-il le rappeler, est un promu en première division. En revanche, les Auxerrois prouvent une fois de plus qu’ils n’ont pas le niveau d’une équipe de Ligue 1. Déjà à la peine en Ligue 2 dans leur championnat, les joueurs de Jean-Guy Wallemme avaient pourtant retrouvé les vertus nécessaires pour arriver à ce stade la compétition. De plus, les supporters Bourguignons n’oublient pas qu’il s’agit là du seul trophée national qui manque au palmarès icaunais. Accéder aux quarts de finale aurait pu faire oublier pendant quelques temps la période difficile vécu par le club cher à Guy Roux. Mais cela devra-t-être partie remise donc.
Pour rappel, cette rencontre devait initialement se dérouler en même temps que les autres huitièmes de finale, mais suite aux intempéries qui s’étaient abattues sur l’île de beauté, les autorités avaient été obligés de reporter cette rencontre. Les Bastiais avaient ensuite demandé à la Ligue de décaler ce match au 13 novembre prochain pour éviter d'avoir à disputer trois rencontres en six jours. Une date qui n'arrangeait pas les Auxerrois, puisque plusieurs internationaux n'auraient pas pu être présents à cette date.

Eurosport.fr : Le Sporting Club de Bastia s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en éliminant l'AJ Auxerre (1-0), grâce à un but d'Anthony Modeste, mercredi à Furiani.
Entre une équipe auxerroise qui piétine en Ligue 2 et une formation bastiaise qui vient de recevoir une nouvelle gifle face à un "gros" de la Ligue 1 (5 à 2 à Lyon, ndlr), ce huitième de finale s'annonçait comme une énorme bouffée d'oxygène pour les deux formations. Elle l'aura été pour Bastia, qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue où le Sporting affrontera Lille.
Les équipes avaient fait "tourner" leurs effectifs, notamment du côté bastiais où le gardien Novaes, en méforme, et le capitaine Yannick Cahuzac laissaient leur place à Landry Bonnefoi et Julien Sablé. De nombreux changements qui allaient "plomber" le début de match des deux équipes, qui pendant vingt minutes enchaînaient erreurs techniques et mauvais placements, notamment à cause d'une pelouse dans un état lamentable. Il aura fallu attendre la 26e minute pour voir enfin du football et une frappe soudaine de Maxime Bourgeois aux 20 mètres. Bonnefoi, juste avant la mi-temps sauvait les Bastiais grâce à un superbe arrêt réflexe sur une lourde frappe de Steven Langil (42e).
Aux abonnés absents durant ces 45 premières minutes, les Bastiais, au retour des vestiaires, allaient changer complètement de visage. Beaucoup plus vifs et précis, les joueurs de Frédéric Hantz se montraient enfin dangereux mais Olivier Sorin, impérial dans les airs, parvenait à annihiler toutes les offensives bastiaises menées par un Florian Thauvin intenable (55e, 58e, 60e, 61e). Un Thauvin qui finalement allait faire sauter le verrou auxerrois. Sur une accélération côté gauche, il trouvait Modeste au second poteau qui du plat du pied libérait Bastia (83e). Le Sporting allait trembler jusqu'au bout mais, une nouvelle fois, Bonnefoi était impérial avec un arrêt de haut vol sur une tête d'Olivier Kapo (88). L'AJA avait laissé passé sa chance et tombait avec les honneurs en Corse.

À lire également

Ricevete a lettera