Bastia 1-2 Chievo : u filmu di u macciu

FO7G9037.jpg

Sixième et dernier match de préparation pour les bleus qui subissent donc leur première défaite au terme de 90 minutes où ils ont alterné le bon et le moins bon. De quoi mettre le Sporting dans le bain à une semaine du début des hostilités à Sochaux.

Le film du match
8' Le Sporting insiste sur le côté droit avec Maoulida mais surtout Yatabaré qui est fauché. Le coup-franc excentré ne donne rien.
11' 5 207 spectateurs sont présents dans les travées de Furiani. L'ambiance monte d'un cran et les tribunes se répondent en entonnant le "Uniti Vinceremu".
14' Le dangereux centre de Rothen est anticipé par le gardien italien.
24' Superbe relance de Marchal qui trouve Maoulida côté droit. Le numéro 8 bastiais peut alors fixer son adversaire puis centrer et il faut l'intervention de Sorrentino tout près de son montant pour éviter l'ouverture du score.
29' Maoulida prend de vitesse la défense adverse, se présente face au portier du Chievo, le dépasse et s'écroule. L'arbitre signale simulation. A revoir…
31' Modeste tente sa chance d'une belle frappe mais c'est contré par la défense.
38' Frey effectue une belle ouverture dans le dos de la défense pour Pelissier à la limite du hors-jeu. L'attaquant italien s'en va battre Macedo Novaes du plat du pied pour l'ouverture du score.

51' Modeste prend les choses en mains et adresse une lourde frappe qui oblige Sorrentino à sortir le grand jeu. Corner.
56' Les bleus récupèrent le cuir par l'intermédiaire de Mary qui effectue un long rush en effaçant deux joueurs avant d'adresser un tir qui ne trouve pas le cadre.
58' Le Chievo repasse à l'attaque et David Di Michele inscrit un très joli but dans l'angle de la surface bastiaise.
61' Le Sporting réagit positivement. Rothen tente sa chance à l'entrée de la surface de réparation et sa somptueuse frappe trouve le chemin des filets. La partie est relancée.
80' Modeste dévie le ballon de la tête côté droit pour Thauvin qui pénètre dans la surface mais vient buter sur le gardien adverse après s'être joué de deux défenseurs.

À lire également

Ricevete a lettera