Bastia 2-1 Reims : les réactions

FO7G9798.jpg

Les principaux acteurs de la rencontre livrent leurs réactions après le succès bastiais 2-1.

Ilan : « Je suis très heureux d’avoir débuté le championnat à la maison avec une victoire. C’est exceptionnel. Même si une tribune était fermée, on sait que les supporters seront là tout le temps. On ne lâche pas le morceau. »

Frédéric Hantz : « Ce fut un scénario digne des plus grands films à suspense mais un scénario magnifique pour notre retour en Ligue 1 dans notre stade. Le résultat est très important pour la suite et pour notre confiance.", a-t-il déclaré. "Pourtant, je ne m'explique pas notre début de match très laborieux et difficile. Alors est-ce dû à la chaleur ou est-ce un problème athlétique ? Je ne me prononce pas pour le moment. On a vécu le même type de soirée qu'à Sochaux où en étant menés nous arrivons à nous imposer. C'est très rare dans le football moderne et cela me satisfait. »

Jérôme Rothen : « On n’est pas au bout de nos surprises, lance l’ancien international français. On a toujours cru en nos qualités. Le compteur tourne à chaque match. On aurait tous signé pour avoir 4 points. On est en avance sur notre tableau de marche et on ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Je m’éclate, même si j’ai 34 ans, je ne le sens pas du tout. »

Magno Macedo Novaes : « Ce fut une victoire difficile après une première période plus ou moins de notre équipe. Nous avons su revenir à égalité en seconde période après de multiples efforts. Même si on a remporté ce match, nous devons améliorer certains aspects défensifs. On s’est montré trop fragile à certains moments, et cela fait trois buts que nous encaissons de la même façon. Néanmoins, le plus important reste la victoire. »

Hubert Fournier : « C'est très frustrant de vivre un tel scénario. Même si nous n'avons pas fait un grand match nous méritions au moins un point ce soir.", a-t-il confié. "Mes joueurs ont été irréprochables, courageux et très solidaires alors que sur les dix dernières minutes nous étions réduits à neuf. Je suis vraiment déçu pour eux car ils méritaient ce point qui aurait récompensé notre abnégation. C'est très dur car je perds ma charnière centrale pour la prochaine rencontre et même si je ne conteste pas les expulsions, je regrette vraiment que les arbitres ne respectent pas l'esprit du jeu en appliquant trop souvent la double peine en sifflant le penalty et en expulsant le fautif. »

Mickaël Tacalfred : « C'est une cruelle déception. Sur ce match l'arbitre ne nous a pas aidés... On finit à 9 et on prend le but au delà du temps additionnel alors qu'on pouvait repartir avec le nul. Sur mon expulsion c'est l'attaquant qui me touche la jambe, qui me déséquilibre, et c'est moi qui suis expulsé... c'est dur, forcément. Même celle d'Antho est sévère car il y a encore d'autres défenseurs. Le sentiment est donc qu'on s'est fait avoir ce soir. On a pourtant fait une bonne entame de match mais on n'a pas été assez mature dans le jeu pour remporter les trois points alors qu'il y avait pourtant la place. C'est rageant de perdre des matches comme cela. »

À lire également

Ricevete a lettera