Bastia 4-2 Nancy : les réactions

Pour la quatrième saison consécutive, le Sporting termine son année par une victoire. Il faut dire que les joueurs de Frédéric Hantz ont mis du coeur à l'ouvrage pour passer les fêtes au chaud... Voici les premières réactions de la soirée.

Frédéric Hantz : «Ce n'est pas forcément le classement qui est important, mais le nombre de points. Nous en comptons vingt-deux grâce à cette victoire sur Nancy (4-2), et si nous en prenons autant lors des matches retour, nous évoluerons la saison prochaine en Ligue 1. Je veux saluer la performance mentale de mes joueurs. Chaque succès nous demande une énorme débauche d'énergie. On a très bien maîtrisé la première mi-temps, un peu moins la seconde. L'équipe ne cesse de progresser, mais j'ai parfois l'impression qu'elle n'est pas encore une vraie équipe de Ligue 1. Nous devrons être plus costauds défensivement à l'avenir.»

Yannick Cahuzac : «C’est paradoxal, car Nancy a de grands gabarits en défense. Et en plus, c’est Jérôme Rothen qui marque le premier de la tête, peut-être pour la première fois de sa carrière. J’espère qu’il va payer son resto.»

Jean Fernandez : «Je n'avais jamais vécu cela, c'est-à-dire prendre quatre buts sur corner dans le même match. Un ou deux, oui, mais quatre... C'est un problème de rigueur, de concentration. C'est difficile à expliquer. On a la première occasion du match par Bakar au bout de six minutes, et si nous marquons, le match n'est peut-être plus le même. Et quand on est mené 3-0 au bout de vingt-cinq minutes, ça devient compliqué. On a su revenir à 3-1, à 4-2, mais là, c'était anecdotique. On va faire le point à la trêve avec le président et on verra...»

À lire également

Ricevete a lettera