Bastia écrase Evian

Bastia n'a pas fait dans la dentelle pour sa quatrième sortie de la saison en faisant boire la tasse à l'équipe d'Evian Thonon Gaillard sur son terrain 4-0. Pour autant, il n'y a pas lieu de s'enflammer, comme Frédéric Hantz ne cesse de le répéter lors de chaque succès depuis deux ans maintenant...

Evian Thonon Gaillard FC 0–4 (0-1) SC Bastia
Stade de Gaillard.
687 spectateurs.
Arbitre : Tony Chapron
Buts : Maoulida (12'), Thauvin (62') et Palmieri (72' et 87') pour Bastia.

ETG FC : Andersen, Médaglia, Douline, Partsvaniya, Cambon, Rabiu, Tié Bi, Baouia, M’Madi, Thomasson, Adnane.

Bastia : Macedo Novaes, Cioni (Angoula 45'), Marque, Choplin (Sans 45'), Mary, Cahuzac, Rothen Yatabaré (Vincent 71'), Ilan (Palmieri 45'), Khazri (Sarr 66'), Maoulida (Thauvin 58').

Frédéric Hantz avait décidé de changer son fusil d'épaule ce mardi en modifiant quasi-totalement son onze de départ pour affronter l'ETG FC qui entamera sa deuxième saison de Ligue 1.
Ce duel entre les deux derniers champions de Ligue 2 pouvait alors commencer sous une chaleur étouffante et devant une assistance plutôt convenable. Et ce sont les bastiais qui posaient la première banderille par l'intermédiaire de Choplin qui trouvait le portier savoyard sur sa trajectoire. La première alerte était donc bastiaise ici à Gaillard, où les bleus prenaient rapidement le jeu à leur compte. La concrétisation de ces bonnes intentions ne tardait d'ailleurs pas à venir, puisque dès la 12' minute de jeu, Maoulida s'y reprenait à deux fois pour conclure favorablement un centre venu du côté droit et plus précisément de la patte de Yatabaré, décisif à chacune de ses sorties.
Contraints de réagir, les roses inquiétaient alors une première fois Novaes sur une frappe de Rabiu, avant que Cioni ne donne aussitôt la réplique d'une demi-volée qui inquiétait une nouvelle fois Andersen. Le gardien de l'ETG FC pouvait alors assister à deux nouvelles tentatives de ses coéquipiers, mais Cambon puis Baouia juste avant le repos ne parvenaient pas à trouver le chemin des filets.
Il n'en fallait pas autant pour les bleus pour remettre les gaz, lorsque le centre de Rothen trouvait Thauvin qui inscrivait un très joli but après avoir remplacé Maoulida. Entre-temps, les locaux n'avaient toujours pas trouvé le cadre sur un coup de tête de Partsvaniya.
Dès lors, les choses s'accéléraient côté bastiais. Le jeune Sarr (mis à l'essai, voir par ailleurs) pénétrait dans la surface avant de trouver le poteau, ce qui profitait à Palmieri qui pouvait glisser le cuir dans la cage d'Andersen pour le 3-0. L'ancien istréen remettait même ça avant de retourner aux vestiaires, lorsque sa très belle frappe trouvait les buts pour la quatrième fois de la soirée. L'addition aurait même pu être corsée pour les joueurs de Pablo Correa si Thauvin, Sarr ou encore Rothen n'avaient pas trouvé sur leur chemin l'international danois...

Crédit photo : ETG FC

À lire également

Ricevete a lettera