Bastia-Reims à... Armand Cesari ?

Reçus ce matin avenue Pierre de Coubertin à Paris, les dirigeants du Sporting et de la Ligue de Football Professionnel ont débattu durant près d'une heure avec le conciliateur du Comité National Olympique et Sportif suite à la suspension de stage infligée le mois dernier au Club. Au terme de cette réunion, le CNOSF a proposé à la LFP de revoir sa copie en réduisant la sanction à une rencontre à huis-clos partiel.

Suite à cette proposition et sous réserve de l’homologation des installations du stade Armand Cesari par les différentes commissions de sécurité, le Comité Exécutif de la FFF sera réunira le lundi 13 août pour suivre ou non l'avis du CNOSF.

Parallèlement à cette décision, le Club réunira très rapidement l'ensemble de ses composantes afin d'étudier les différents cas de figure.

À lire également

Ricevete a lettera