Bordeaux 1-0 Bastia : e reazzione

Retrouvez les réactions d'après match des différents acteurs de la rencontre.

Frédéric Hantz : « Il y a toujours des enseignements à tirer. Les absences m’ont obligé à mettre en place de nouvelles choses. Il y avait de la volonté de bien défendre ensemble. Les déchets techniques nous ont obligé à beaucoup subir. Au mieux, nous pouvions espérer un nul, mais nous avons frappé deux fois aux but. Il nous manque toujours quelque chose pour aller chercher le maintien, un peu de concentration. Samuel Inkoom a été intéressant dans son placement, cela lui a donné du temps de jeu. C’était un match spécial pour Bordeaux qui enchaîne les matches. Je comprends que Francis Gillot ait fait tourner son effectif. C’était compliqué pour lui. L’addition aurait pu être plus lourde si Bordeaux avait été plus précis. Nous savions que Bordeaux serait dangereux sur les côtés. L’entrée de Cheick Diabaté nous à fait mal. Nous étions prévenus. »

Mickaël Landreau : « On aurait eu envie de revenir avec un point. Après, nous avons très peu mis en danger cette équipe bordelaise. Défensivement, nous avons progressé. Compte tenu du nombre d’absents dans le groupe, ce match n’était pas inintéressant même si ce n’était pas un match avec un rythme extraordinaire. C’est un peu frustrant mais c’est la journée qui est difficile pour nous. C’est de plus en plus serré mais nous allons nous battre jusqu’au bout. Sur le but, Diabaté est proche. Il prend le ballon de la semelle donc on ne peut pas trop savoir où il va aller. »

Francis Gillot : « C’est une satisfaction de gagner aujourd’hui. Cela s’est fait dans la douleur. Nous avons eu des hauts et des bas. La deuxième mi-temps était un peu plus laborieuse. Certains joueurs ont pioché malgré les changements que j’avais effectué. La victoire est méritée, il leur manquait des joueurs aussi. Nous avons plus d’occasions qu’eux. La première mi-temps était rythmée. Diego Rolan s’est très bien déplacé. C’est un joueur qui sent le football. C’est une entorse à la même cheville. J’espère le récupérer début avril. Mariano et Grégory Sertic ont fini très très éprouvé. Il nous faudra de la fraîcheur jeudi. Ce sera un gros morceau. Gagner des matches c’est toujours bon pour la confiance. La fraîcheur des entrants a beaucoup aidé. »

À lire également

Ricevete a lettera