Claudio Beauvue : "une émotion extraordinaire"

Tout juste débarqué de Châteauroux, Claudio Beauvue a paraphé son contrat de six mois avec le Sporting Club de Bastia peu avant midi. L'ancien castelroussin, ravi de retrouver Armand Cesari, nous livre ses premières impressions sous le maillot bleu.

Claudio, on t’imagine très satisfait de rejoindre le Sporting ?
Oui exactement. Je suis très satisfait et plus particulièrement ravi de l’intérêt du Président Pierre-Marie Geronimi qui a été l’acteur principal de ma venue ici. Aujourd’hui, je peux dire que le projet du club est ancré en moi et j’ai vraiment envie de démontrer mes qualités sur le terrain pour tout ce que le Sporting représente.

Comment se sont déroulées les négociations ?
Honnêtement, ce fut très difficile. Après, vu les négociations, je savais que du côté du Sporting leur volonté de me faire venir n’avait pas changé. En revanche, la position de Châteauroux me laissait perplexe quant à mon arrivée ici. Mais finalement, les deux clubs ont trouvé un accord et j’ai envie de dire que désormais, l’avenir est devant nous.

Quelle image avais-tu du Club ?
Déjà l’an passé, lors du match de l’accession du club, ce fut une émotion extraordinaire de voir ce public en folie, cet enthousiaste autour de ce club et ce même si nous avions perdu (ndlr : avec Châteauroux 1-2). Vraiment, ça donnait envie de vivre des choses pareilles mais surtout de se défoncer pour un public aussi chaleureux et derrière vous pendant tout une rencontre. C’est l’image qui m’est resté et qui m’a donné cette envie de le rejoindre.

Parle-nous un peu de toi, dans quel registre évolues-tu ?
Personnellement, mon poste de prédilection est à droite, c’est dans cette position que je me suis affirmé. Mais je n’ai pas de mal à jouer à gauche, derrière l’attaquant ou même en pointe, je suis un joueur offensif formé attaquant. Pour le bien du collectif, je suis prêt à évoluer à plusieurs postes sur le front de l’attaque.

Quels sont tes objectifs pour ces six mois ?
Tout d’abord, maintenir le club de Bastia en Ligue 1, mener à bien le projet du club et du coach. Pour ma part, ce sera de m’adapter le plus rapidement possible au Sporting, à mes coéquipiers, et à mon coach pour justement pouvoir donner le meilleur de moi-même le plus rapidement possible.

À lire également

Ricevete a lettera