Communiqué du Club

Furiani, le 2 Avril 2013.

Samedi 2 mars, il est 18h25, en marge du derby contre l’AC Ajaccio, lorsque Jean-Baptiste C., supporter du Sporting , reçoit dans l’oeil un projectile provenant d’un engin pyrotechnique de fabrication artisanale lancé par un acéiste.
Ce membre fondateur de Bastia 1905, âgé de 29 ans apportait son concours à l’engagement pris par les dirigeants auprès des autorités, d’assurer la meilleure gestion possible de l’avant match. Posté ainsi aux cotés de la sécurité du SCB, sur le talus bordant la voie de chemin de fer, Jean-Baptiste a reçu dans l’œil gauche un éclat propulsé par l’explosion préalable de la bombe artisanale.
Aussitôt pris en charge par les pompiers du SDIS 2B et conduit au centre hospitalier de Bastia, il s’est vu signifier une ITT minimale de 15 jours. Victime de problèmes de vision sévères, Jean-Baptiste a dû se rendre à plusieurs reprises à Paris et Marseille pour y consulter deux des meilleurs professeurs ophtalmologues français.
Le diagnostic que ces médecins ont effectué est plus qu’inquiétant, dans la mesure où il a été signifié à notre supporter que la situation n’évoluait pas favorablement. Un hématome important s’étant formé à l’intérieur de la rétine, toute opération est impossible dans l’immédiat. Le risque que Jean-Baptiste ne récupère jamais la vue de l’œil gauche est donc très important.
Du fait de sa blessure, ce dernier ne peut plus exercer sa profession d’ingénieur béton, et son état de santé général diminue.
La famille du Sporting tient à réaffirmer aujourd’hui publiquement son entier et amical soutien à ce supporter de toujours, qui paye aujourd’hui au prix fort, l’inconscience de certains. Par son aide bénévole qu’il avait décidé d’apporter à la sécurité publique autour du derby corse, il se retrouve handicapé dans sa vie de tous les jours.
Le SCB continuera à soutenir Jean Baptiste dans sa rééducation et on l’espère, sa guérison définitive.

UNITI VINCEREMU
FORZA BASTIA

À lire également

Ricevete a lettera