F. Hantz : "une forme de décompression humaine et naturelle"

IMG_7843.jpg

Le technicien bastiais et son homologue lorientais Christophe Gourcuff se sont exprimés à l'issue de la rencontre suite à la victoire lorientaise sur le Sporting.

Frédéric Hantz : « Je pense qu’il y a deux paramètres essentiels. Le premier, c’est que Lorient maitrise très bien cette surface et nous a déstabilisés sur plusieurs aspects. Le second élément, ce sont nos deux derniers résultats. Le scénario de ce soir me surprend à moitié. Lorient a passé une semaine avec une grande concentration. Pour un promu qui connaît une saison difficile, il y a eu une forme de déconcentration. On l’a constaté ce soir. Lorient est une bonne équipe de Ligue 1.
Au niveau des occasions, nous n’avons pas été payés. On aurait pu égaliser mais Lorient a su concrétiser ses occasions de manière importante. Nous avons eu un manque de concentration et de réussite.
Les joueurs de football sont de grands enfants et ça va me permettre de remettre certaines têtes à l’endroit. On a 4 matchs exaltants à venir dont 3 à domicile face à des équipes supérieures. On va devoir reprendre les fondamentaux.
Je ne veux pas condamner mes joueurs même si je suis déçu du résultat. Lorient et Bastia ont produit plus de 100 buts cette saison, ce qui doit faire plaisir aux observations et ce qui veut dire que ce sont deux équipes qui travaillent pour offrir du spectacle. Il y a eu une forme de décompression humaine et naturelle. Je vais donc être conciliant avec les joueurs. On va dire que cette défaite va nous obliger à reprendre le terrain d’entrainement et à aborder la compétition dans les meilleures conditions tout en respectant les exigences qu’on doit avoir. »

Christian Gourcuff : «En première période, on a eu une maîtrise très intéressante, on a fait courir les Bastiais, il y a juste eu une incapacité à prendre les espaces et de la vitesse pour concrétiser plus tôt. Paradoxalement, notre deuxième période a été moins maîtrisée, mais on a été plus tranchants sur nos attaques. A 2-1 on n'était pas très serein, mais le troisième but a rétabli la hiérarchie. Donc je suis content de la réaction de mes joueurs, cela n'effacera pas Lille (0-5 dimanche dernier, ndlr) mais cela montre qu'on n'est pas à la rue. Le quart de finale de Coupe de France mardi à Saint-Etienne ? On verra. La meilleure façon de le préparer était de faire un bon match et d'obtenir une victoire. C'est fait. On savait très bien que ce ne serait pas un cadeau après le tirage mais on ne va pas y aller en victimes. J'espère qu'on l'abordera dans les mêmes dispositions et avec un soupçon d'intensité en plus.»

Retrouvez toutes les réactions sur SCB TV dès demain.

À lire également

Ricevete a lettera