Frédéric Hantz : "le moins mauvais a gagné"

150680_144553305702389_740036438_n.jpg

Forcément déçu par la défaite de ses troupes, l'entraineur bastiais s'est rapidement exprimé en conférence de presse.

Frédéric Hantz : «Le moins mauvais a gagné. C'était un match de science-fiction de Ligue 1 par rapport à l'environnement, au temps. C'était un match médiocre. En ce qui nous concerne, nous n'avons pas été bons du tout, dans l'agressivité et dans la maîtrise technique et même à tous les points de vue. Nous avons pris le but tardivement et en arrivant à (0-0) à la pause, le match aurait pu être très différent. Rennes mérite son succès. Nous sommes déçus aussi parce que nous n'avons pas joué comme une équipe jouant son maintien. Il y a aussi l'enchaînement des matches à l'extérieur qui commence à peser. Cela crée un climat particulier, nous sommes toujours loin de chez nous. Cela use et nous le payons. Pourtant, je pense que Rennes était bon à prendre. Si nous avions pu emballer le match, nous aurions pu poser plus de difficultés à l'adversaire. Nous l'avons fait sur deux ou trois situations. Ce n'est pas suffisant et Rennes, avec son expérience et son talent, nous a battu tranquillement».

Jérémy Choplin : «C'était un match compliqué avec beaucoup d'importance pour nous. Nous avions enchaîné quelques victoires mais désormais nous devons reprendre nos bases pour accrocher un bon résultat à Saint-Etienne, dimanche. On critique beaucoup notre public mais il est très important pour nous. Nous l'avons vu encore ce soir dans un match au cours duquel nous avons été un peu mous. Il aurait fallu notre 12e homme derrière nous. Rennes n'était pas dans une grande forme avec leur match de Coupe de la Ligue cette semaine. C'était un adversaire prenable mais nous n'avons pas fait en sorte pour les embêter et gagner ce match».

Romain Alessandrini : «Nous avons essayé d'être solides et de jouer ensemble. Nous avions à coeur de livrer un bon match après notre victoire en Coupe de la Ligue (mercredi contre Montpellier, 2-0). Nous voulions prendre les trois points. Nous sommes très heureux même si nous avons un peu moins joué tout en restant solidaires. Nous, nous jouons partout de la même manière. Pour Bastia, il est certain que c'est difficile de jouer à l'extérieur. Ce soir, nous étions deux équipes à jouer à l'extérieur. Le plus important est de rester solide. L'équipe qui en voulait le plus a gagné. C'est une belle semaine après notre qualification».

À lire également

Ricevete a lettera