Frédéric Hantz : "l'état d'esprit nous fera passer des caps"

FO7G4557.jpg

Jérémy Choplin et Frédéric Hantz s'expriment avant Lille-Bastia.

Jérémy Choplin
"On y va avec des ambitions. Ce match nous reste en travers de la gorge par rapport à nos erreurs individuelles. On aura a coeur de faire un gros match et de se rattraper. Il faudra être plus battants. On sera dans un grand stade et il faudra sortir les couteaux comme on dit. Ramener quelque chose de là-bas serait très intéressant.
On a bien débuté le match et cette erreur nous a été fatale. On a pas vraiment été mis en danger, nous étions même bien repartis après la seconde mi-temps, jusqu'à ce que l'on encaisse ce but. C'est toute la différence entre les grosses équipes. Les erreurs se paient cash. Nous devons être concentrés durant 90 minutes.
Nous avions a coeur d'aller au bout, mais maintenant il faut passer à autre chose et se concentrer sur le championnat.
Nous ne sommes pas spécialement fatigués malgré les deux précédents matchs, le temps et l'état du terrain. Nous avons bien récupéré."

Frédéric Hantz
"Je ne me pencherai pas sur les cas Mary et Sans. Ils savent pourquoi et le groupe également. C'est le plus important. Je ne veux pas exposer certaines choses qui a mon sens appartiennent au groupe.
L'équipe qui débute sera modifiée. Du fait de ces modifications, l'expérience de mercredi ne sera pas utile de ce point de vue là. On est encore plus diminués qu'on ne l'était. Le groupe qui vient a envie de se défoncer et veux faire face à la situation. Dans les circonstances actuelles c'est le plus important.
On a vu la qualité du LOSC, nous irons chez eux. C'est la Ligue 1, les matchs s'enchainent face aux gros.
A nous d'affirmer une solidité défensive. J'ai la sensation que l'équipe est en progrès, mais nous n'arrivons pas a gommer les erreurs individuelles. Il n'y a rien a dire sur la victoire lilloise, mais nous ne subissons pas.
Quand on joue ce genre d'adversaire, il ne faut pas commettre d'erreurs, car ça se paie cash.
Il y a une déception légitime après une défaite, surtout à domicile. On est passé à autre chose en ayant conscience face à qui nous jouons. Les joueurs n'ont pas le temps de s'apitoyer sur notre sort et je ressens la volonté des joueurs de réagir.
J'ai dit aux joueurs qu'on allait sur une période très difficile et qu'il fallait faire face. Il faudra démontrer une grande solidarité et détermination, en devant faire abstraction de tout ce qui se passe autour. Je les ai préparé à ça. On a la chance d'avoir 17 points, a nous de dépasser les 20 points à la trêve.
Dans la démarche individuelle et collective nous sommes mieux, et nous posons toujours des problèmes aux adversaires offensivement. Nous devons gommer ces erreurs individuelles en faisant face ensemble.
Sur la série de matchs qui arrive, bien évidemment le talent comptera mais ce sera surtout nos capacités mentales qui feront la différence.
Cet état d'esprit nous fera passer des caps, même face à des adversaires plus huppés."

Retrouvez l'intégralité de la conférence de presse et les propos de Frédéric Hantz sur SCBTV dans les prochaines heures.

À lire également

Ricevete a lettera