Frédéric Hantz : «savoir ne pas perdre»

Le match nul et vierge entre Troyes et le Sporting a satisfait les deux entraineurs qui se sont livrés à leurs analyses d'après-match en conférence de presse. Voici leurs réactions.

Frédéric Hantz : «Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. On aurait dû l'emporter sur la fin car Troyes était dans l'obligation de gagner et a pris des risques dans le dernier quart d'heure. Cela nous a donné des situations sur la fin de match et on aurait pu rafler la mise. Le maintien passera par prendre moins de buts, on a réussi cet objectif-là. On doit retrouver l'efficacité. Troyes aurait aussi pu l'emporter, Micka (Landreau) a fait de belles parades. Après la déconvenue de Nice (0-1), c'est bien de prendre un point ce soir. C'est bien pour le groupe de ne pas prendre de but à l'extérieur. On est toujours à la recherche d'un équilibre. C'est dommage que des matches comme ça se terminent par 0-0.»

Jean-Marc Furlan : «Les deux équipes auraient pu l'emporter. Il y a eu des opportunités de part et d'autre et les gardiens ont pris une part prépondérante dans ce 0-0 avec de beaux arrêts. Bien sûr, dans notre position, on a besoin de points, on voulait une victoire mais là, je ne suis pas déçu du nul par rapport au match. On serait à deux ou trois matches de la fin, ce serait différent. On est moins bien qu'au mois de janvier, on peut faire beaucoup mieux dans le jeu. J'ai fait des changements pour essayer de faire la différence, on a pris des risques face à une équipe de Bastia dangereuse offensivement. Mais c'est important aussi de poursuivre notre série d'invincibilité et de ne pas prendre de but.»

À lire également

Ricevete a lettera