Frédéric Hantz : "une relation de confiance"

IMG_7898-001.jpg

Les deux entraineurs sont revenus sur le match nul de ce soir. Si pour Pascal Dupraz, le point glané est quasi inespéré, Frédéric Hantz est lui forcément déçu et revient sur la polémique qui secoue le club depuis 24 heures.

Pascal Dupraz : "L'entame de match a été très difficile. La première mi-temps ? Le néant. Le changement de tactique en seconde mi-temps nous a fait évoluer. Avec un peu plus de justesse technique et de décalages nous aurions pu mieux faire, d'autant plus que Bastia a manqué le coche en première période. Nous n'avançons pas. Si nous ne nous inclinons pas, c'est dû à Laquait et à la maladresse des bastiais. Il nous faut gommer cette apathie."

Frédéric Hantz : "Je suis déçu du résultat. Nous devons ouvrir le score plusieurs fois en première période. Dans ce que nous avons mis en oeuvre en première période, c'était très bien. Voilà trois matchs que nous ne marquons pas, nous manquons de réussite. Le fait que nous avons flanché en fin de match est dû au fait que beaucoup d'éléments n'ont pas fait une semaine complète. Sur le contenu, c'est vraiment une très grosse satisfaction.
Ce qui est important ce soir, c'est l'état d'esprit affiché, la volonté commune et la qualité que nous avons démontré.
Il faudra réussir à hisser notre niveau de jeu face aux équipes de notre championnat. Il y a encore beaucoup de points à prendre et d'efforts à faire.
Les dirigeants m'ont fait venir quand j'étais sans club. Nous avons été champions de National et de Ligue 2, nous sommes 13ème de Ligue 1. Nous l'avons fait tous ensemble. J'ai beaucoup d'estime et de respect pour les dirigeants et c'est réciproque. Il faut que les choses soient claires, nous sommes tous ensemble. Rien n'est cassé, il fallait que je le précise. Nous sommes tous les jours au téléphone. J'ai une relation de confiance et d'échanges constants avec mon Président que j'estime beaucoup. Je veux participer à moderniser tous les secteurs du club. Je veux continuer longtemps avec ce club et avec les gens qui sont en place. Maintenant, il nous tarde tous de retrouver notre stade et notre public. Je suis fier de travailler au Sporting et de travailler avec ces dirigeants. Je le redirai s'il le faut."

Mickaël Landreau : "On mérite de l'emporter au vu du nombre d'occasions qu'on a eu en première période. C'était important de ne surtout pas perdre ce soir."

À lire également

Ricevete a lettera