Interdiction de déplacement : Bastia 1905 réagit

Suite à l'interdiction de déplacement sur Nice prononcé par le préfet des Alpes Maritimes puis par le ministre de l'intérieur, le groupe Bastia 1905 a tenu a réagir lors d'une conférence ce samedi matin.

Aujourd’hui, à l’heure de cette conférence de presse, plus de 300 turchini devraient être en train de voyager vers Nice pour apporter un soutien inconditionnel à leurs couleurs.

Si nous prenons la parole aujourd’hui c’est parce que sans jugement aucun, et pour cause puisqu’il ne peut y avoir d’acte répréhensible sur un déplacement qui ne s’est pas encore produit, deux arrêtés sont venus priver des centaines, voire des milliers de citoyens de leur liberté fondamentale d’aller et de venir.

Ainsi le Préfet des Alpes Maritimes a interdit les « personnes se revendiquant supporters bastiais ou se comportant comme tels » de s’approcher du stade du Ray. Mieux, le Ministre de l’Intérieur jugeant la mesure de son préfet trop molle a décidé d’aggraver la restriction de notre liberté en allant jusqu’à interdire « le déplacement par quelque moyens que ce soit, à titre individuel ou collectif entre la Corse et la commune de Nice ».

Le fait de priver de ses droits les plus fondamentaux une personne en fonction de son appartenance n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de l’histoire de France. De là où ils sont, Laval et Pétain doivent de délecter de ce genre de mesure.

Pour notre part nous refusons d’accepter cela sans rien dire. D’autant plus que les considérants de cette décision sont d’un burlesque sans précédent.

Ainsi on apprend que le déplacement est interdit, entre autre, parce que les autorités ne seraient en mesure de garantir notre propre sécurité. Nous pouvons donc nous poser la question, en tant que citoyens, de savoir pourquoi nous payons des impôts. Nous ne pouvons que nous demander comment ces incompétents notoires qui ne sont pas capables de gérer 300 Bastais à Nice pourront gérer des milliers d’Anglais, de Polonais ou autres pour l’Euro 2016.

On apprend également que l’interdiction se justifierait par des incidents survenus entre Niçois et Ajacciens il y a plus d’un an.

Nous sommes donc condamné pour un fait que nous n’avons pas encore commis sur la base de faits commis auparavant par d’autre. Nous nageons là en plein surréalisme. Serait-il possible de voir des Parisiens interdit de déplacement sur la base de fait commis par des Marseillais ?

Pour se consoler, on pourra toujours se dire que cet arrêté, en ne différenciant pas Bastiais et Ajacciens, consacre implicitement la notion de Peuple Corse. On regrettera tout de même que cela se fasse dans le sens de la répression.
Enfin comment ne pas évoquer la description partiale et mensongère des incidents contre Paris. Alors même que le Préfet de Haute-Corse a ouvert une enquête sur l’attitude des forces de l’ordre, alors même que des élus de tous bords convergent pour dénoncer l’excès de zèle des autorités ce soir là, le Ministre de l’Intérieur vient une nouvelle fois stigmatiser les supporters du Sporting Club de Bastia.

Garder le silence serait donc trop grave.

Mais au delà de notre cas de supporters, nous pensons que c’est le SC Bastia et les clubs corses qui sont visés.
Ce soir le Sporting jouera dans un stade hostile sans le soutien des siens, ce qui représente un handicap énorme.
L’an dernier nous étions plus de 1 000 à Monaco. La sécurité monégasque n’a eut à déplorer aucun incident. Les hautes instances du football français en ont certainement déploré un : la victoire du SC Bastia qui ce soir là a pris irrémédiablement la route de la ligue 1.

Le football Corse gène et cela est une évidence. Le Gazelec privé de son titre sur tapis vert, l’ACA qui débute avec deux points en moins et le SCB qui commence sa saison avec un huis clos partiel de son stade et une interdiction de se déplacer pour ses supporters. Et la liste des exemples pourrait être longue…

Nos valeurs, notre refus de rentrer dans le moule aseptisé du football moderne tel qu’imposé par Frederic Thiriez et ses sbires nous coute donc très cher.

Mais à ces derniers nous voudrions adresser un message. Chacune des injustices que nous subissons nous rend plus fort et nous encourage à continuer sur notre voie, celle de la ferveur et de la passion à l’opposé du Paris Saint Germains des Qataris dont vous êtes devenus les laquais.

Messieurs Valls et Thiriez, sachez que rien n’empêchera le Sporting et ses supporters de continuer à être ce qu’ils ont toujours été même si cela doit nous couter le port d’une étoile jaune.

FORZA BASTIA !

À lire également

Ricevete a lettera