Julien Sablé : "on ne retiendra que la qualification"

FO7G3790.jpg

Le Sporting s'impose sur le fil face à l'AJ Auxerre et s'offre un nouveau tour de Coupe de la Liguez chez lui face à Lille. Voici les premières réactions de la soirée.

Frédéric Hantz
"On retiendra avant-tout la qualification. C'est ce que j'ai dit a la mi-temps aux joueurs. On savait que ce serait compliqué vu les circonstances. On l'a aussi vu par rapport à l'état du terrain. Développer notre jeu a été compliqué. Tout se prêtait à ce qu'on tombe dans le panneau.
J'étais satisfait du nul à la mi-temps avant que nous jouions plus simplement en seconde. C'est une satisfaction. Ce n'était pas simple.
On savait que l'équipe adverse allait attendre. Pour pouvoir jouer notre jeu et qu'il est du liant il faut une pelouse de qualité. Et quand tu prends plus de temps pour savoir comment va rebondir le ballon, c'est compliqué. Les joueurs ont voulu s'assurer de leur maitrise du ballon. Tout ça était lié au terrain.
On a pris l'initiative du jeu en première mi-temps, avant de jouer plus long et sauter les lignes. Jouer comme en première nous aurait exposé aux contres auxerrois.
On se qualifie, ça nous donne l'occasion de rencontrer deux fois le LOSC, ce qui est bien pour progresser face à des équipes de ce niveau.
Pour moi, la Coupe reste aléatoire et ne peut être un objectif de début de saison. J'ai pris cette Coupe comme des matchs importants à gagner pour la confiance. Nous verrons d'ici là. Je suis très heureux qu'on offre un quart de finale à nos supporters face à une grande équipe. Mais pour l'heure on se projette sur le prochain match. "

Julien Sablé
"On ne retiendra que la qualification. Pour moi c'est une grande soirée après six mois sans jouer. C'était une grande fierté de pouvoir jouer. J'essaie de me fondre du mieux au style de jeu et j'ai bien été accueilli, ce qui se ressent. Là qualification est là, même si ça a été dans la difficulté. Il n'y a pas de match facile.
Auxerre n'est pas a sa place en Ligue 2 avec de grosses individualités.
Nous avions joué un bon match dimanche à Gerland. Ca a laissé des traces et il y avait une certaine pression. Les matchs se gagnent et nous ferons l'analyse demain. Et c'est reparti pour Valenciennes...
Il faut pas se focaliser sur ça. C'est une opportunité mais le LOSC est une grosse équipe. Mais au vu l'ambiance ici… J'ai souvent été bloqué aux portes du stade de France même si j'ai fait une finale. Il faudra avant-tout faire un exploit contre Lille avant d'aller chercher la finale."

À lire également

Ricevete a lettera