Rennes 3-2 Bastia : les réactions

En attendant de retrouver les réactions de toute l'équipe bastiaise ce dimanche en vidéo, voici les sentiments livrés par les deux entraineurs à l'issue de la rencontre.

Frédéric Antonetti : «On est encore convalescents, on fait de bonnes choses, on a une bonne circulation de balle, on met la défense adverse en danger, mais il nous manque alors des accélérations collectives qui viennent par la confiance. On sent une crispation. J'espère que le résultat et le scénario vont nous faire du bien à ce niveau-là. Il y a aussi des choses positives: on a retrouvé des joueurs à leur niveau, comme Pitroipa. Mais, même avant l'exclusion bastiaise, on doit se mettre à l'abri et corriger les coups de pieds arrêtés. Il faut être plus solides dans ce secteur. La victoire est méritée même si le but est chanceux. Ce soir on est en réussite, ce qui n'était pas le cas depuis 3-4 mois. On sent un potentiel mais on a besoin de confiance pour s'exprimer car on manque d'expérience.»

Frédéric Hantz : «Sur le premier but il y a une faute grossière contre nous qui n'est pas sifflée, puis on revient bien. Le deuxième fait de jeu c'est l'expulsion d'Ilan, qui prend un jaune car il ne voit pas l'adversaire puis un rouge pour avoir exprimé son point de vue à M. Bastien. Et la cerise sur le gâteau c'est le 3e but de Rennes, très heureux. J'ai la sensation que c'est la victoire du puissant contre le modeste. Mais à nous d'être plus malins et décisifs dans les zones de vérité, et au Sporting d'être plus puissant. Néanmoins je suis très satisfait du comportement de mes joueurs, de la manière dont ils ont abordé et traversé le match. On continue notre apprentissage, il était heureux lors des deux premières journées et malheureux ce soir.»

À lire également

Ricevete a lettera