Retour à Furiani : "Avà tocc'à noi !"

Plusieurs acteurs du Club ont tenu une conférence de presse ce matin au stade Armand Cesari. Le but, présenter le retour du Sporting chez lui à Armand Cesari et les différentes animations proposées aux supporters. Voici les propos tenus par les dirigeants et le Directeur Organisation et Sécurité du club.

Sécurité : quelques précisions
IMG_7702Anthony Agostini : "Concernant ce match, au niveau sécurité, une grosse communication sera faite en fin de semaine. Une réunion se tiendra en Préfecture de Haute-Corse jeudi après-midi. Un plan de circulation sera dévoilé au même titre que différentes consignes utiles pour notre public. Un point sur les barèmes de sanctions que risque le club sera également réalisé."

Le retour à Furiani : "Avà tocc'à noi !"
Mathieu Cesari : "On a fait quatre matchs a domicile sans notre public. On remercie tous ceux qui se sont déplacés pour nous soutenir en masse. On a pris 4 points en 4 matchs. Le Sporting nous a habitué à mieux. On espère démontrer à tout le monde que sur cette fin de saison, le Sporting aurait mérité d'avoir plus de points et que nous aurions pu jouer une autre carte que celle du maintien. Aujourd'hui, le maintien est notre objectif.
Avec nos matchs à domicile, si nous faisons ce que nous avons l'habitude de faire, nous nous sauverons."

Un stade qui pousse...
IMG_7710 "Pour tout achat de 10€ en boutique, chaque supporter repartira avec un drapeau offert pour colorer notre stade. Cette opération sera en place jusqu'au match face à l'ACA.
Celui qui achète un billet pour la rencontre de Nice aura la possibilité d'assister au match face à Ajaccio à tarif réduit. Bien entendu, à la suite du match de Nice, les tarifs normaux seront pratiqués.
Les joueurs ont besoin du public et il faut frapper un gros coup en montrant que le Sporting sans son public ce n'est pas le Sporting.
Les supporters devront s'attendre également a des tifos. Ce sera quelque chose de magique. On veut que les enfants gardent ces images en tête pour longtemps."
Jo Franceschini : "Face à Bordeaux et Lorient, le public nous a mené à la victoire sans aucun incident et avec une très grosse pression positive. Ce sont nos matchs références.
Ceux qui se déplacent le savent, nous sommes un des derniers stades où nous avons un public populaire qui est le 12ème homme. Il faut savoir s'en servir."
Anthony Agostini : "Ce n'est pas prétentieux de dire que le Club est le seul pouvoir supporter de jouer plus de 10 matchs hors de ses bases en étant pas repérable et sans se désunir.""

Conférence de Presse - Retour à Furiani par SportingClubBastia

Furiani... Avà tocc’à noi ! par SportingClubBastia

À lire également

Ricevete a lettera