Sochaux 2-3 Bastia : la revue de presse

Beau vainqueur du FC Sochaux-Montbélliard, Bastia a fait tout aussi bien que les deux saisons précédentes en remportant son match inaugural. Reste à confirmer ce beau départ dans les semaines à venir... Et dès samedi face à Reims !

LFP : Pour son retour en Ligue 1 après sept saisons d’absence, le SC Bastia a décroché la victoire sur la pelouse du FC Sochaux-Montbéliard, comme lors des 16es de finale de la Coupe de la Ligue il y a deux ans.

L'Equipe : Sochaux, quand l'heure de jeu approchait, n'imaginait pas vivre une fin de soirée aussi cauchemardesque (2-3). Les Lionceaux, mis sur la bonne voie grâce à un but de Privat sur un corner de Roudet (1-0, 12e) ont eu les occasions de se mettre un peu plus à l'abri, notamment en première mi-temps, avec une énorme occasion de Doubai (26e). Et les Bastiais, qui ont laissé entrevoir de réelles qualités lors des 45 premières minutes, ont assomé les Lionceaux en un peu plus de vingt minutes. Modeste, qui n'avait quasiment rien réussi de bon pendant presque une heure, a égalisé sur un service de Palmieri (1-1, 59e). Et le coaching de Frédéric Hantz a fait le reste. En lançant Maoulida (61e) puis Khazri (70e), celui qui occupait le banc sochalien il y a cinq ans a contribué à changer la face du match. Le second a délivré deux passes décisives au premier (71e, 83e), plaçant Bastia sur orbite. Et les Sochaliens, trop désunis lors d'une seconde période ratée, a seulement pu atténuer l'ampleur de son échec sur un but de Doubai en fin de match (88e). Sans que cela ne change quoi que ce soit...

Foot365 : Pour son retour en L1 après 7 ans d’absence, Bastia ne pouvait rêver meilleur résultat. Pourtan,à Sochaux, la soirée avait mal débuté. Après un voyage compliqué dans le Doubs, les Corses se font cueillir à froid par Sochaux sur un corner. En confiance, les Sochaliens mettent en place leur collectif et resserrent le jeu pour ne laisser que très peu d’occasions aux Corses jusqu’à la mi-temps. Après la pause, les joueurs d’Eric Hély arrêtent de jouer, pensant tenir le match et Bastia va en profiter. Le SCB accélère et parvient à faire le break grâce notamment à un coaching payant de Frédéric Hantz avec les entrées de Maoulida et de Khazri. Sûr de sa force, le SCB ne lâche pas son emprise sur le match et gère bien la fin de la rencontre même si Sochaux parvient à réduire le score. Avec cette victoire à l’extérieur pour débuter la saison, les Corses peuvent fêter leur retour en L1 alors que Sochaux regrettera certainement d’avoir sous-estimé la capacité de réaction de l’équipe corse.

Sport.fr : 2-3, c'est également le score de Bastia à Sochaux. Pourtant, les Corses débutaient mal la rencontre en encaissant un but de Privat sur une tête (13e). Mais le promu allait totalement emporter les Lionceaux sur son passage au retour des vestiaires. Modeste (60e) remettait les deux équipes à égalité, puis Maoulida s'offrait un doublé (75e, 80e), et la tête du classement des buteurs (à égalité avec Zlatan Ibrahimovic). Doubai réduisait l'écart mais trop tard (89e) pour véritablement relancer les Sochaliens, qui débutent mal cette saison, au contraire de Bastiais tout sourire et sur leur lancée de leur titre de champion de National et de Ligue 2.

Sports.fr : Le promu bastiais n'a pas raté ses retrouvailles avec l'élite. En déplacement à Bonal, à l'occasion de la 1ere journée de Ligue 1, pour y affronter Sochaux, les Corses s'imposent (2-3) et pointent en tête du classement. Mené dès le premier quart d'heure de jeu suite à l'ouverture du score par Sloan Privat pour les locaux (13e), le Sporting va égaliser par sa recrue, Anthony Modeste, au retour des vestiaires (59e), avant de prendre le large grâce au double de Toifilou Maoulida (75e, 83e). Un avantage décisif malgré la réduction du score dont sera capable le milieu sochalien Thierry Doubaï à la dernière minute de jeu (89e).

Sport24 : Auréolé d’un titre de champion de L2 la saison passée, Bastia appréhendait son retour parmi l’élite. Les Corses doivent être bien soulagés et peuvent savourer cette soirée particulière. Au terme d’un match qui a souvent manqué de rythme mais qui a tout de même offert un spectacle agréable, ils se sont imposé 2-3 face à des Sochaliens qui ont perdu pied au fil de la rencontre. Ce sont pourtant les Lionceaux qui avaient ouvert le score par l’intermédiaire de Privat sur corner (13e). Les joueurs s’observaient alors beaucoup et peu de spectacle était proposé. Les Sochaliens contrôlaient néanmoins les débats et se procurèrent quelques occasions dont une dont ils vont se souvenir. A la vingt-septième minute Yartey, dans la surface, centre devant le but, Doubai seul, à trois mètres devant un but vide manque le cadre de façon inexplicable. L’équipe du Doubs doit s’en vouloir furieusement et ses nerfs ont ensuite quelque peu lâché en fin de période, bien aidé, il est vrai par des Bastiais galvanisés par leur retour en L1 – les joueurs corses ont écopé de trois cartons jaunes et vingt fautes ont été signalées contre eux. Une bagarre générale a même éclaté à la fin de la mi-temps suite à des mauvais gestes à répétition et des provocations des deux côtés.
Au retour des vestiaires, Bastia a dévoilé un tout autre visage. Plus entreprenants et précis, les joueurs se procuraient de plus en plus d’occasions. Modeste, jusque-là très tranquille, est venu concrétiser cette domination en coupant un excellent centre de Palmieri (60e). Les Sochaliens, abattus, n’étaient pourtant pas au bout de leur supplice. A l’heure de jeu, Frédéric Hantz décida en effet de faire rentrer Maoulida et Kharzi. Ce choix s’avéra payant très rapidement. Sûrement vexés par leur non titularisation, les deux compères mirent peu de temps à se mettre en jambes. A la 75e, Kharzi délivra un caviar à Maoulida, tout à fait seul dans la surface, qui n’avait plus qu’à pousser la balle au fond de la tête. L’ancien Marseillais récidiva moins de 10 minutes plus tard, toujours de la tête. A 3-1, les Bastais verrouillèrent mais se firent surprendre par un corner à la 90e. Doubai ne se racheta qu’à moitié, car il était trop tard pour réagir, mais peut se vanter d’une belle tête rageuse.
Bastia n’aura pas volé sa victoire, malgré une possession de balle plutôt à l’avantage de son adversaire, et a fait preuve d’une belle solidarité au milieu de terrain – Rothen et Cahuzac ont attiré tous les ballons – qui promet une saison intéressante en Corse. Car s’ils enchainent quelques victoires à l’extérieur, Bastia, bien aidé par son public bouillant à Furiani, pourrait bien assurer le maintien plus tôt que prévu.

Eurosport : Les Bordelais ont ouvert leur saison comme ils avaient conclu la précédente : par une victoire à l'extérieur, sur la pelouse d'Evian-TG (2-3). Ils ne sont pas les seuls à être rentrés les mains pleines. Samedi soir, il faisait bon voyager. Tellement bon, que le promu bastiais a célébré dignement son retour en L1 à Sochaux (2-3). Toifilou Maoulida aussi. Son doublé l'installe en tête du classement des buteurs... aux côtés de Zlatan Ibrahimovic. Sans son géant suédois, Paris aurait trébuché d'entrée face à Lorient (2-2).

À lire également

Ricevete a lettera