Toulouse 0-0 Bastia : la revue de presse

Une semaine après avoir ramené le point du match nul de Lille ce sont une nouvelle fois des bastiais solides qui ont obtenu un bon 0-0 au Stadium de Toulouse. Revue de presse.

L’équipe.fr

Dans un match terne et âpre, ni Toulouse ni Bastia n'ont su prendre l'avantage, peu aidés par une pelouse dans un état lamentable. Le Téfécé continue de stagner et a peiné à se procurer des occasions. Solide, Bastia enchaîne avec un deuxième nul de rang.

Football 365

Sur une pelouse extrêmement difficile, Toulouse et Bastia se sont quittés sur un score nul et vierge ce vendredi au Stadium. Le TFC décroche et confirme ses difficultés du moment. Ça va mieux pour les Bastiais…
Battu par Lorient le week-end dernier, Toulouse n’a pas su remettre les gaz à domicile contre Bastia. Un score nul et vierge très logique au vue de la physionomie du match. Les deux équipes ont eu leur mi-temps mais non pas su faire la différence. Pourquoi ? Même si cela n’explique pas tout, la pelouse du Stadium a joué un grand rôle dans le spectacle proposé par les 22 acteurs. Une parodie de pelouse sur laquelle il est impossible d’enchaîner trois passes de suite. Du coup, les deux équipes sont tombées dans le jeu long et se sont heurtées à des défenses solides. Un nul qui n’arrange personne…

Sports.fr

Une semaine après avoir résisté à Lille en défendant bec et ongles (0-0), le SC Bastia s’est illustré en obtenant le point d’un nouveau match nul et vierge, vendredi à Toulouse, en ouverture de la 16e journée de L1. Un résultat méritoire qui en dit long sur l’évolution de la pire défense de l’élite. Le TFC de son côté manque là l’occasion de recoller au quatuor de tête.

Rmcsport.fr

Au terme d’une rencontre pauvre en spectacle, Toulouse et Bastia se quittent sur un score nul et vierge (0-0), ce vendredi en ouverture de la 16e journée de Ligue 1. Les hommes d’Alain Casanova auraient pu espérer la victoire, si le coup franc de Tabanou n’avait pas frôlé la lucarne de Bonnefoi (80e). Mais le scénario aurait pu être pire sans un arrêt déterminant d’Ahamada sur une frappe rasante de Modeste (65e). Les Toulousains ratent l’occasion de recoller à la tête du classement et restent provisoirement 8e, à 3 points du podium. Bastia se classe 12e, avec 4 longueurs d’avance sur le premier relégable, Sochaux.

Eurosport.fr

Battu à Lorient la semaine passée, le TFC n’a pu faire mieux que match nul (0-0) ce vendredi soir au Stadium face à Bastia, en ouverture de la 16e journée de Ligue 1. Les Toulousains restent huitièmes, tandis que Bastia grimpe à la 12e place.
Toulouse va rentrer dans le rang. Quelques semaines après les belles promesses du récital contre l’Olympique Lyonnais (3-0), les hommes d’Alain Casanova continuent à sérieusement la cadence. Une nouvelle fois incapable de faire la différence ce vendredi, face à des Bastiais franchement payés, le TFC confirme donc qu’il évolue – pour le moment – un ton en dessous des équipes de tête.
Bastia n’a pas pris de but
Dans un match sans round d’observation, ce sont les Corses qui avaient allumé la première mèche. Vingt secondes avaient suffi à Modeste, alerté par Thauvin, pour chauffer les gants d’Ahamada (1e). Pris à la gorge, le TFC (orphelin de Capoue ce vendredi), mit du temps à réagir. Une triple occasion de Ninkov suite à un corner (14e) constituait la seule menace sur les buts de Bonnefoi, et ce malgré une domination territoriale manifeste. Et comme Ben Yedder se montrait trop imprécis dans la finition (13e, 18e), Toulouse, commençait à sentir la pression de Bastiais, emmenés par un Yatabaré omniprésent, et qui montaient crescendo au fil des minutes. La menace se faisait grandissante, à l’image d’un nouveau tir de Modeste (29e), et d’un coup-franc direct de Khazri (45e) captés par Ahamada. Au retour des vestiaires, la physionomie du match demeurait le même, avec des Toulousains installés dans la partie de terrain adverse mais quasi inoffensifs si l’on excepte une tête de Sirieix, juste à côté (50e), ou un coup-franc direct de Tabanou qui flirtait avec la lucarne (81e). Les réelles occasions étaient bien corses : un tir puissant d’Angoula, hors cadre (53e), une reprise de Modeste dans la surface après un superbe centre en retrait de Maoulida (65e), une frappe tendue du prometteur Thauvin, sortie main opposée par Ahamada (68e). Ce deuxième ‘’clean sheet’’ de la saison vaut à Bastia ce précieux point glané à l’extérieur. Tandis qu’à Toulouse, la morosité guette désormais.

À lire également

Ricevete a lettera