Toulouse 0-0 Bastia : les réactions

Satisfaits du nouveau point pris hors de leurs bases, les bastiais peuvent désormais entrevoir la venue de l'OM avec sérénité. Mais avant cela, voici les premières réactions de la soirée.

Frédéric Hantz : «Je suis très content du contenu et un peu déçu du résultat car nous aurions sans doute mérité de l'emporter. Nous sommes dans la continuité de ce que nous avons fait à Lille (0-0) lors du dernier match. C'est la première fois de la saison que nous ne prenons pas de but deux matches consécutifs. Nous avons su nous adapter aux problèmes que Toulouse nous a posés. C'est dommage de ne pas avoir inscrit de but pour récompenser le travail de tous. Nous sommes dans le vrai et il faut continuer comme cela. On sait que l'on va avoir un mois de décembre compliqué et il faut continuer sur cette dynamique lors des trois prochains matches pour essayer d'en gagner au moins un. C'est dommage pour notre public et notamment les abonnés de recevoir l'OM à huis clos mais nous allons préparer ce match (mercredi soir, ndlr) du mieux possible.»

Julien Sablé : «On a stoppé l'hémorragie au niveau des buts. Ce soir, on avait à coeur de faire un autre match d'un point de vue offensif qu'à Lille. La semaine dernière, on avait arraché ce point sans sortir de nos bases. Là, on a montré de belles qualités à la récupération et on a de bons joueurs offensifs qui percutent à l'image de Modeste ou Thauvin. On est dans une progression. Maintenant, il y a Marseille qui se profile, il faut enchaîner. (Sur le huis clos à Furiani) Il est indéniable qu'on se faisait une grande joie de recevoir Marseille devant notre public. Tout le monde attendait ça, mais il va falloir assumer cette sanction. Malgré ça, on sait qu'on sera soutenu même dans un contexte particulier. On gagne en régularité, on est plus consistant. On est en progression mais l'équilibre est fragile, il faudra mettre les mêmes ingrédients contre Marseille et jouer avec nos talents, il y en a beaucoup dans notre équipe.»

Alain Casanova : «On manque le coche dans les trente premières minutes car nous avions réussi à leur mettre beaucoup de pression. Nous avons perdu confiance par la suite, nous avons été fragilisés par des pertes de balles trop fréquentes. Nous avons eu beaucoup de déchet technique, on aurait pu perdre ce match car dans ces périodes un peu difficiles, c'est souvent le cas. On va se contenter de ce point du match nul. Il faut que ce point nous serve pour les deux prochains matches difficiles qui nous attendent à Lille et à domicile, face à Marseille.»

À lire également

Ricevete a lettera