Au bon souvenir de la saison passée

IMG_7840.jpg

Après sa défaite à Valenciennes et malgré une belle remontée au score, le Sporting a mal démarré l’année 2014, tout du moins en championnat. Avec la réception de Bordeaux ce samedi, les Bleus ont l’occasion de se rattraper.

Les débuts de Djibril Cissé sous le maillot bleu ne resteront pas dans les mémoires comme étant le meilleur match du Sporting. Pour son retour dans l’élite du championnat français, le Djib’ imaginait sûrement de plus sympathiques retrouvailles. Remplacé à l’heure de jeu, touché au psoas – il souffre d’une inflammation - le numéro 12 n’a jamais pu s’illustrer dans cette rencontre. Une déception personnelle à la hauteur de l’amertume collective. L’attaquant international, forfait samedi, doit renouer avec l’entraînement collectif dès lundi.

Comme disait Cahu à la fin de la rencontre au micro de Be In Sports « il faut se bouger le cul. Mais ça sert à rien de le dire, on doit vraiment le faire. » Vous l’aurez compris, il n’y a pas eu de première victoire à l’extérieur samedi dernier. Il y a eu une nouvelle défaite. La chance n’a pas aidé les coéquipiers de Landreau. A l’image du premier but concédé, où le portier bastiais a été contré dans son dégagement des poings par Féthi Harek. Une infortune payée sur le champ. Et même sur le front de l’attaque, la réussite n’était pas tellement au rendez-vous. Demandez à Adama Ba qui a trouvé le poteau sur l’un de ses premiers ballons. Mais s’il y a eu du mauvais voire du très mauvais dans le Nord, il y a également eu du bon. Comme la révolte en fin de match. Deux buts qui ont permis de dessaler l’addition.

Et maintenant Yatabaré ?

Ce samedi face aux Girondins de Bordeaux, il va falloir poursuivre cette révolte entamée dans la dernière demi-heure au stade du Hainaut. Si les Bleus sont méconnaissables en déplacement, leur visage à Furiani n’a jamais trahi. A l’exception d’une défaite contre Lyon, il n’y a jamais eu de faux pas. Les Bordelais ont également perdu leur premier match de la phase retour, à domicile et qui plus est dans le derby de la Garonne face à Toulouse. Les deux équipes seront dans l’optique d’un rachat. Une seule atteindra son objectif. Pour aider le SCB dans cette voie, Frédéric Hantz peut compter sur Sambou Yatabaré. Revenu de l’Olympiakos en prêt, la pieuvre malienne est là pour densifier un entrejeu qui a souffert ces derniers temps. Il fera également parler sa polyvalence, car le passé et le début de saison notamment ont démontré qu’il pouvait aussi bien être performant dans l’axe que sur le côté droit. Une cartouche en plus dans le fusil bastiais. En pleine période de chasse, les Bleus ne devront pas rater leur cible girondine ce soir. Et se rappeler que l’an passé, les Bordelais ont été les premiers « gros » à chuter à Armand-Cesari.

Une victoire contre l’équipe propriété de la chaîne M6 permettrait de prendre de l’air sur la zone rouge car Valenciennes ne compte que six points de retard. Le Top 10 semble mis entre parenthèses. Il faut vaincre pour distancer les derniers et se rapprocher d’un adversaire du soir qui est privé de ses deux meilleurs buteurs Jussie et Diabaté.  Tous les voyants sont au vert ou plutôt au Bordeaux.

Forza Bastia !

À lire également

Ricevete a lettera