Bastia-GFC Aiacciu dumane à 6 ore di sera

Comme prévu, les hommes de Frédéric Hantz achèveront leur semaine de préparation demain soir par une rencontre amicale face au GFCA. Cette dernière se déroulera à partir de 18 heures sur le terrain de Vezzani, où les bleus sont en stage depuis mardi soir.

Emoussés après une grosse journée de travail, les troupes bastiaises n'ont pas pour autant terminé de se dépenser. Après une nouvelle séance programmée demain matin, ils seront opposés au GFCA pour leur première sortie de l'été. Une rencontre à laquelle devrait participer la quasi-totalité du groupe emmené par Frédéric Hantz, mis à part Claudiu Keserü et peut-être Sambou Yatabaré ou encore un à deux autres éléments, histoire de ne prendre aucun risque avant la nouvelle semaine de préparation qui s'annonce, laquelle sera ponctuée par deux matchs amicaux face au CAB et à Mayence.

En attendant, l'occasion sera donc donnée au coach bastiais de voir tout le monde à l'oeuvre, et notamment les recrues qui endosseront le maillot bleu pour la première fois dans le splendide cadre qu'offre le terrain pelousé de Vezzani, habituellement occupé par l'équipe locale qui évolue en championnat amateur insulaire.

À l'issue de la rencontre, les deux délégations seront invitées à se retrouver en mairie de Vezzani, pour partager le verre de l'amitié.

L'adversaire, le GFC Ajaccio

[add_line height_line="1" color="#d10000"]

Le Gazélec Football Club Ajaccio ou GFCA, communément appelé Gazélec d'Ajaccio, est un club de football ajaccien fondé en 1960 par la fusion de deux anciens clubs de la ville, le FC Ajaccio et le club corpo du Gazélec Football Club d'Ajaccio, mais dont les origines remontent à 1910. Le GFCA est la section football du club omnisports du Gazélec Ajaccio.
Le club est présidé par Olivier Miniconi mais également par l'inépuisable Fanfan Tagliaglioli, qui occupe des fonctions de Président d'Honneur.
Habitué à évoluer en National, le GFCA connu une dernière décennie compliquée et ponctuée par une relégation en CFA en 2006. Il aura fallu aux gaziers 5 ans pour s'en extirper... À l'issue d'une saison 2010-2011 mouvementée et marquée par un terrible mois d'octobre (2 défaites à l'extérieur consécutives en encaissant 5 buts plus une élimination en coupe de France face à une équipe de DH (Propriano) évoluant à 10), le club décroche l'accession le 21 mai 2011, lors de l'avant dernière journée. Les Ajacciens l'emportent 2-1 face à l'US Albi, devant un stade de Mezzavia en fête.
Le Gazélec retrouvera donc le championnat National pour la saison 2011-2012. Son objectif sera de s'y maintenir et de pérenniser le club à ce niveau.
À l'aube de la saison 2011-2012, le Gazélec s'attend à jouer le maintien comme tout promu. Le début de saison, malgré des qualités évidentes dans le jeu, le confirme. Les ajacciens sont relégables un soir de septembre après une défaite au Poirée sur Vie 3-1 en ayant terminé le match à 8 et encaissé 2 buts dans les arrêts de jeu. Le déclic a lieu à la mi temps du match suivant face à Vannes, alors leader du championnat. Menés 1-0, les ajacciens sont réduits à 10. Revenus avec d'autres intentions, ils égalisent et prennent l'avantage en fin de match. Dès lors, la machine est enclenchée et plus rien ne pourra l'arrêter ni même les 2 points en moins de sanction de la FFF après un match à Beauvais. Le GFCA valide son ticket pour la Ligue 2 en faisant match nul à Epinal (1-1), tandis que dans le même temps, Vannes et Niort sont défaits respectivement par le Red Star et l'AS Beauvais. Le club termine la saison à la troisième position et valide ainsi une seconde accession en deux ans.
Cerise sur le gateau, le club se permet même le luxe de s'offrir un somptueux parcours en coupe de France. Pour accéder en demi-finale de la Coupe de France, la club a éliminé ni plus ni moins le champion de France de Ligue 1 Montpellier, Troyes ou encore Toulouse. avant d'être éliminé en demi-finale par l'Olympique lyonnais.
Promu en Ligue 2 la saison passée après une vingtaine d'années d'absence à ce niveau, le Gazélec Ajaccio ne parvint pas à se maintenir, en dépit d'une grosse volonté et de plusieurs changements d'entraineurs, 3 au total. Relégués après avoir terminés 20è, les gaziers espèrent donc repartir du bon pied avec à leur tête, Thierry Laurey.

L'effectif : Clément Maury, Laurent Bernardi, Amor Kehiha, Roderic Filippi, Abdoulaye Maiga, Olivier Vannucci, Pablo Martinez, Rafik Boudjera, Aliou Dembelé, Julien François, Louis Poggi, Loic Dufau, Pierre-François Sinapi, Anthony Colinet, Ali M'Madi, Yohan Andreu, Olivier Davidas, Mickaël Seymand, Mickaël Colloredo.
L'entraineur : Thierry Laurey.

À lire également

Ricevete a lettera