Communiqué du Club

IMG_7709.jpg

Le SC Bastia a pris connaissance ce jour des attendus du CNOSF qui, en se bornant à demander au club de s’en tenir à la décision de la commission supérieure d’appel de la FFF du 3 juillet 2013, a fait le choix de refuser de concilier les parties (SCB et FFF).

La FFF avait elle-même confirmé la suspension du stade de Furiani pour un match ferme et à huis clos à disputer sur le Continent lors de la prochaine rencontre officielle l’opposant à l’AC Ajaccio, sanction prononcée par la commission de discipline de la LFP.

Le club déplore à la fois le résultat et la tardivité de cette « conciliation », qui est intervenue plus d’un mois après sa saisine du CNOSF et deux semaines auprès l’audition des représentants du Sporting (la FFF ne s’étant pas présentée à la conciliation du 7 Octobre).

En conséquence la saisine du tribunal administratif de Bastia en référé-suspension de la décision de la commission supérieure d’appel de la FFF est devenue à plusieurs titres impossible compte tenu de la proximité de la rencontre de 16èmes de finale de Coupe de la Ligue SCB-ACA, qui se disputera le mardi 29 Octobre.

C’est pourquoi notre club purgera sa suspension d’un match ferme et à huis clos ce jour là, à 18 heures au stade Francis Turcan de Martigues.

Conformément à ce qu’il a toujours affirmé à son public, le Sporting ira jusqu’au bout des procédures afin d’obtenir justice et la réparation du préjudice subi du fait de cette suspension. Dès le lendemain de la rencontre, l’avocat du club effectuera donc un recours en annulation contre les décisions des instances, devant le tribunal administratif de Bastia.

À lire également

Ricevete a lettera