Du "bonheur" pour Frédéric Hantz

1-FO7G8789.jpg

Heureux de la victoire de ses troupes sur la formation girondine (1-0), l'entraineur bastiais a livré son analyse de la rencontre, tout comme son homologue Francis Gillot, forcément déçu...

Frédéric Hantz : «On a eu un début de match difficile car on traverse une période difficile. Je suis satisfait de notre réaction. Nous avons été très concentrés et on a retrouvé de la vitesse devant. C'est un soulagement et un peu de bonheur. Cette série de cinq matches sans victoire était compliquée à vivre. C'est une victoire importante dans notre saison. Le regret est que nous manquons de justesse dans nos contres. Une saison de Ligue 1 c'est long et certains joueurs ne peuvent pas être au top tout le temps. C'est pourquoi j'ai voulu ramener de la fraîcheur dans l'équipe. Cette victoire me permet de savoir que je peux compter sur un groupe plus étoffé.»

Francis Gillot : «On se demande comment on a pu perdre ce match! Nous n'avons pas eu d'efficacité et sur leur seule occasion ils marquent un but hors-jeu selon moi. Il y avait possibilité de faire beaucoup mieux et même un nul nous aurait déçu. Alors la défaite... On a un vrai problème d'efficacité. La maîtrise ne suffit pas, il faut être meilleur dans les deux surfaces. On avait bien fini l'année parce qu'on a eu de la réussite offensive. Nos deux meilleurs buteurs sont blessés et c'est difficile. J'avais annoncé un mois de janvier très compliqué. On y est! Il faut continuer à travailler. Nous perdons tout le bénéfice du mois de décembre. Tout est tombé à l'eau. Tout m'inquiète en ce moment. Le manque d'efficacité m'inquiète et le match m'a inquiété aussi. Quand on fait des prestations comme ça, on ne regarde pas devant ! Ca fait longtemps que je ne regarde plus devant. Tant qu'on n'a pas de buteur, ça ne sert à rien de parler.»

À lire également

Ricevete a lettera