Féthi Harek : "il faudra un temps d'adaptation"

IMAGE-DE-MATCH-harek.jpg

Impatient d’en découdre à quelques heures du premier grand rendez-vous de la saison, Féthi Harek aborde cet évènement avec sérénité et ambition, mais surtout avec la fierté de porter le maillot bleu pour la septième saison. Interview.

Féthi, dans quel état d’esprit êtes-vous avant d’aborder cette nouvelle saison ?
On a toujours des ambitions. L’objectif reste le même que l’an passé, à savoir le maintien. Si c’est le même que l’an passé, je signe de suite. Il y a beaucoup de nouveaux joueurs et il faut que l’équipe se mette en place. Il va nous falloir du temps pour trouver notre cadence et le mois d’août va être dur. On a fait une bonne préparation et on a bien bossé mais il faudra un temps d’adaptation.

Vous êtes quand même le dernier des mohicans dans ce groupe… L’équipe débute un nouveau cycle ?
Oui car l’équipe a beaucoup évolué, ne serait ce qu’au niveau des infrastructures. Le club évolue en bien et de mieux en mieux. Ceux qui étaient là à l’époque n’y sont plus et il faut construire une nouvelle équipe car les temps changent. Il faut vite se mettre au diapason et ce dès demain à Nantes.

Est-ce une fierté pour vous ?
Oui je suis heureux d’être là et j’ai encore beaucoup à donner au club. J’ai passé six saisons ici et ce sera ma septième. J’en suis vraiment très heureux.

Nantes, un match qui s’annonce compliqué ?
Ils ont peu évolué par rapport à la saison passée avec les mêmes personnes, que ce soit sur le terrain et en dehors. Ils vont être très euphoriques de retrouver la Ligue 1 dans un beau stade bien rempli. Ce sera une équipe difficile a jouer avec plein d’élan. Ce sera aussi un grand match.

Vous semblez avoir été replacé dans l’axe de la défense, comme à plusieurs reprises la saison passée ?
Je débuterai peut-être défenseur central et comme je l’ai dit, je suis à disposition de l’entraineur. Je débute dans l’axe, je ne sais pas où je serai par la suite. Le coach fait son équipe et c’est à moi de m’adapter. Je le répète, je suis à la disposition de l’équipe et je pense que le coach fait des choix judicieux.

Tout le monde s’accorde à dire que ça devrait aller mieux d’un point de vue défensif. La situation inverse sur le plan offensif ?
C’est vrai qu’on a perdu pas mal de joueurs au potentiel offensif. D’autres sont arrivés avec leurs talents et il faudra vite s’adapter au système de jeu mais j’ai confiance en ces attaquants et j’espère qu’on marquera beaucoup de buts.

L’expérience européenne de Modesto ou Squillaci semble en tous cas bénéfique ?
Ils ont connu beaucoup de bonnes choses au niveau footballistique et humain. Ils nous apportent énormément sur et en dehors du terrain. On en aura grandement besoin, surtout cette année.

À lire également

Ricevete a lettera