François Modesto : "il y aura de l'émotion"

IMG_7739.jpg

De retour à Monaco où il a évolué durant six saisons, François Modesto sait à quoi s'attendre face aux stars de la Principauté. Pour autant, le défenseur insulaire sait que les bleus peuvent compter sur plusieurs atouts. Interview.

François, on imagine que c’est un match vraiment particulier pour toi ?
Bien sur. Après trois ans en Grèce, ca va être particulier de retrouver ce stade où j’ai porté le brassard de ce club et de ce pays. Il va y avoir beaucoup d’émotion

Tu ne connais plus grand monde à l’ASM ?
A part Flavio Roma qui a d’ailleurs été mon témoin de mariage, le magasinier, Jean Petit et l’attaché presse que j’ai souvent au téléphone, je ne connais plus grand monde effectivement.

Comment vois tu le Sporting a côté de cette équipe ?
C’est complétement différent. Maintenant, le Sporting a une âme, un peuple derrière lui et bien d’autres atouts. Quand on joue au football il faut avoir peur de personne et respecter tout le monde. Et bien sur, tout est possible !

Est-ce un plus d’avoir affronté l’OM avant cette rencontre ?
Je pense quand même que Monaco est plus fort que Marseille. Au niveau collectif, ils sont même meilleurs que Paris. Au niveau individuel, ils ont 2-3 joueurs qui peuvent faire la différence a tout moment. C’est une équipe qui a été construite cet été et ils sont déjà leaders. Quand ça va tourner à fond, ça va faire mal.

Tu te prépares à évoluer face à Falcao…
C’est un joueur de classe internationale mais il ne faut pas se mettre plus de pression que ça. On sait que la moindre erreur se paiera cash.

Qu’est-ce qui change quand il y a une succession de matchs face a des grosses cylindrées ?
A vrai dire, pas grand chose, c’est toujours pareil. On fait toujours plus de récupération que d’entrainement. C’est toujours mieux car on a pas le temps de penser au résultat précédent. Et puis ce sont des matchs à jouer face à l’OM, Monaco et l’ASSE, que demander de plus ?

Le coach a dit que  l’équipe serait à 100% fin octobre. On a l’impression que vous avez bien avancé ?
Espérons que ça continue demain et qu’on ne prenne pas une gifle (rires) ! Non, on se connaît bien avec Toto, devant ça travaille bien et ça aide l’équipe a bien défendre…

Plus de 1 000 supporters seront encore présents à vos côtés…
C’est énorme pour une île comme la Corse de faire plus de 1 000 supporters un mercredi soir sur le continent. On l’a vu contre l’OM, il y a peu de clubs qui peuvent se targuer d’avoir ce public.

À lire également

Ricevete a lettera