Frédéric Hantz : "il y avait beaucoup d'attente"

1-IMG_7783.jpg

Très heureux du succès de son équipe sur l'ACA, le coach bastiais se dit "soulagé" tant l'attente autour de ce match était forte. Retrouvez sa réaction.

Basta 2-1 Ajaccio : Réaction de F. Hantz par SportingClubBastia

Bastia 2-1 Ajaccion : Réaction de Florian... par SportingClubBastia

Frédéric Hantz : «C'est un soulagement, c'est une joie et au vu du match c'est mérité ! Le SC Bastia est maintenu en Ligue 1 et c'est le plus important. Je suis très fier de ce résultat. C'est vrai que cette victoire est symbolique car l'AC Ajaccio est relégué officiellement à Bastia mais il ne s'agit que du hasard du calendrier. L'important pour nous était de retrouver la victoire après une période difficile. Il y avait beaucoup d'attente autour de ce match et cette pression nous a bloqué en début de match. Notre égalisation nous a remis dans le match et les joueurs ont encore prouvé leur force de réaction. Notre public est exigeant et cela nous a permis d'aller au bout de nous-mêmes. La saison n'est pas terminée et l'objectif est désormais d'aller accrocher le top 10 avec encore quelques matches de gala.»

Christian Bracconi : «On savait depuis longtemps que nous serions relégués donc cela ne change rien. On nous condamne depuis le 14 novembre. Voilà c'est fait ! On a vécu avec cette idée depuis plusieurs semaines. On voulait retarder l'échéance mais je suis plus amer par rapport à la défaite de ce soir que par rapport à la relégation. On a fait une très bonne entame de match mais après on a trop subi. Le match s'est joué dans l'engagement et nous avons baissé de pied par rapport à ça. On va continuer à travailler, à jouer et à respecter ce championnat. On va discuter mardi à la reprise de cette relégation officielle mais je pense que les joueurs seront à la hauteur pour la fin de saison. On a été très courageux depuis plusieurs mois. Cette descente ne changera rien à notre quotidien actuel. Je ne me considère pas relégué aujourd'hui. On est très mal en point depuis de nombreux mois. C'était une échéance inéluctable. L'important est de rebâtir et reconstruire rapidement.»

À lire également

Ricevete a lettera