La LFP ne prend toujours pas de décision

Saisie par les deux clubs sur l'affaire Nantes-Bastia et la participation du joueur Touré, la LFP a décidé de repousser une nouvelle fois sa décision... En voici les motifs.

"La Commission,
reprise faite du dossier mis en délibéré en date du mercredi 28 août 2013, rappelant qu’il avait été procédé lors de la séance susmentionnée à l’audition de M. Jo BONAVITA, coordinateur sportif du SC BASTIA, assisté de Maîtres Olivier MARTIN, et Jean-André ALBERTINI, avocats, et d'autre part de Maître KLATOVSKY, avocat du FC NANTES,
considérant la demande formulée par le FC NANTES de surseoir à statuer au regard de l’appel interjeté par le joueur Abdoulaye TOURE, de NANTES, de la sanction d’un match de suspension ferme à compter du 24 juin 2013 lui ayant été infligée par la Commission Fédérale de Discipline du 20 juin 2013, sanction objet de la réclamation formulée par le SC BASTIA,
considérant les arguments formulés en séance par le SC BASTIA s'opposant à une telle demande,
considérant que la Commission Supérieure d’Appel de la FFF a déclaré l’appel susmentionné irrecevable lors de sa séance du 5 septembre 2013,
considérant néanmoins que par courriel du 9 septembre 2013, Me KLATOVSKY, Conseil du FC NANTES, a indiqué que le FC NANTES entendait saisir le CNOSF et le Tribunal Administratif de Poitiers, suite à la décision rendue par la Commission Supérieure d'Appel de la FFF,
considérant dès lors que l'état de la procédure ne permet pas à la Commission de statuer définitivement sur la participation du joueur TOURE à la rencontre FC NANTES - SC BASTIA de la 1ère journée de championnat de Ligue 1 de la saison 2013/2014,
décide de surseoir à statuer".

À lire également

Ricevete a lettera