L'heure est aux présentations

IMG_7721-001.jpg

Alors que l'ensemble du groupe se retrouvera cet après-midi dans les vestiaires du stade Armand-Cesari, les nouveaux joueurs bastiais ont été présentés à la presse en fin de matinée, avec en tête de liste François Modesto, de retour au club.

François-Joseph Modesto
« J’ai hâte de redécouvrir mon club. Je veux jouer et prendre du plaisir en faisant une très belle saison comme le club le fait depuis 3 ans. C’est mon club de cœur. Je pouvais rester en Grèce où j'étais très bien. Ce fut difficile car ce club m’a beaucoup donné et m’offrait la possibilité de poursuivre l’aventure. Mais j’ai toujours eu cette idée de terminer chez moi et grâce aux dirigeants et au coach, ça s’est réalisé. A l’heure actuelle, le football est devenu du business et rester en Ligue 1 est difficile, surtout pour un club comme le nôtre. Se sauver chaque année, c’est très bien pour le club et la Corse.
On voit énormément l’évolution du club. Le stade est quasiment terminé, le centre d’entrainement est en travaux et l’engouement autour du club est énorme. Ca m’a poussé à revenir. Mon challenge est vraiment basé sur le plaisir.
Le retour à Furiani va être très émouvant. Quand j’ai débuté face à Monaco il y a 17 ans, le stade était plein. En étant jeune, on ne pense pas à ça. Mais là, forcément… »

Florian Raspentino
« Si je suis venu ici, c’est que je suis prêt. J'ai été prêté une première fois à Brest et ça s’est bien passé sur le plan individuel, moins sur le collectif. Venir à Bastia, c’est différent, ça n’a rien à voir avec Brest. Je sais qu’ici il y a une ferveur et je suis vraiment content de venir ici. Je connais un petit peu l’entraineur et le club aussi. On sait comment ça fonctionne. J’ai choisi Bastia par rapport à d’autres clubs. Beaucoup aimeraient être à ma place. Il faudra se battre pour emmagasiner un maximum de temps de jeu. Si la saison prochaine Marseille ne compte pas sur moi, j’étudierai toutes les possibilités. Anthony Modeste est un exemple à prendre. Quand on voit qu’un prêt comme ça fonctionne, on se dit pourquoi pas moi aussi.
J’ai eu la chance de jouer en Corse 4-5 mois en 18 ans. Maintenant, c’est différent car on le sait, l’ACA et le SCB c’est différent... »

Claudiu Keserü
« Bastia était pour moi mon choix direct. Le coach m’a convaincu et j’ai senti quelque chose de suite ! Ca a été comme ça. Le Steaua m’a fait un peu réfléchir mais dans ma tête c’était le Sporting et je suis persuadé que c’était le bon choix. Comme l’an passé, je ne me fixe pas d’objectif, en espérant que ça me réussisse. Je dois m’adapter et une fois que je serai bien, je pourrai donner le meilleur de moi-même.
L’entraineur me connaissait très bien et l’envie réciproque de travailler ensemble est là. Ca donne la chair de poule. Je lui ai dit, donnez-moi la date de reprise, je viens !
J’ai joué ici avec plusieurs équipes. Cette ambiance tu la ressens et tu as envie de porter le maillot bastiais. J’ai hâte de reprendre l’entrainement, la compétition et le championnat. Je veux sentir cette ferveur. Que je sois bon ou pas, je me donnerai toujours à fond. Je ne triche pas et je n’aime pas ça. »

Drissa Diakité
« J’ai failli venir ici en Janvier. On est restés en contact et je suis venu voir le club contre Sochaux. La signature s’est faite très rapidement. Je suis content d’être ici dans un bon club, en espérant qu’on réalise de belles choses. L’année passée a été difficile. Maintenant, je connais la Ligue 1 et venir ici est une bonne chose. J’ai vraiment hâte de la retrouver. »

Retrouvez l’intégralité de la présentation des joueurs sur SCB TV.

À lire également

Ricevete a lettera