Sébastien Squillaci : "s'inspirer de ça..."

tfcscb3.png

Les bastiais pouvaient afficher leur satisfaction et leur joie ce mardi à Toulouse où ils ont décroché les trois points de la victoire, à l'image de Sébastien Squillaci et du capitaine Yannick Cahuzac, auteurs d'une prestation exemplaire.

Sébastien Squillaci : « Enfin ! C’est vrai qu’on sortait d’un non-match à Marseille, d’une leçon de football. Nous avions a cœur de réagir, d’être costaud défensivement et de marquer.
On savait que nous n’avions pas été présents dans les duels à Marseille… Ca nous avait manqué ! On voulait tout donner et montrer qu’on était capables de faire un résultat.
On dédie ce match à Gilles… On ne va pas s’enflammer, mais s’inspirer de ça car le championnat est encore très long avec des gros matchs qui arrivent chez nous. Il faut garder le même état d’ésprit. »

Yannick Cahuzac : « C’est une très belle victoire. On voulait se rattraper de notre non-match à Marseille où les supporters sont venus nombreux pour nous soutenir. Je tiens a dédier cette victoire à Gilles qui nous manque.
Je pense qu’on y a mis du cœur, ça c’est vu. On a retrouvé certaines valeurs qui nous ont manqué. C’est avec ça qu’on arrivera à faire de meilleurs résultats. Il faut retrouver les bases, la combativité… Ce sont les valeurs qui caractérisent le club. Ca fait du bien de les avoir retrouvé ! »

Djibril Cissé : « C'est une belle soirée pour nous. Après notre triste prestation à Marseille, on avait à coeur de se reprendre. Je suis bien sûr très content de ce premier but. Je ne suis pas un joueur qui hésite avant de frapper au but. Je l'ai joué à l'instinct comme d'habitude et cela m'a souri. Il ne faut pas trop s'enflammer et continuer à bosser. »

Frédéric Hantz : « C'est bien de réagir dans l'esprit après le mauvais match à Marseille, dans le résultat. C'est une belle victoire ce soir. Djibril Cissé a fait une prestation courageuse ce soir comme l'ensemble de l'équipe, en plus, il était isolé devant. L'équipe a toujours eu une capacité de réaction, je n'étais pas inquiet. J'ai un groupe sain qui travaille bien et qui veut avancer. Quand tu fais un mauvais match le samedi, tu ne sais jamais comment tu vas être le mardi, c'est la particularité du sport. Nous sommes rassurés par notre capacité à bien défendre. A l'extérieur, les matchs sont complètement différents de ce que l'on produit à Furiani. Ce soir, c'était un match particulier par rapport à ce que Toulouse présente tactiquement. Nous avons changé notre système du fait de cette particularité et nous nous sommes vite adapté tactiquement, nous avons gagné les duels. »

Alain Casanova : « Le scénario nous est défavorable. En mettant cette première occasion, nous pouvons penser que cela aurait été un tout autre match. A l'inverse, ils ont une situation qui leur permet de mener 1-0 et leur rend le match plus facile, avec une organisation qui leur permettait de nous attendre, en mettant beaucoup de densité à l'intérieur tout en fermant les côtés. Nous avons le mérite de revenir et je pensais que nous avions la possibilité ensuite de gagner le match. Sur une erreur d'inattention, nous concèdons un corner juste avant la mi-temps et ils mènent 2-1. La deuxième mi-temps est alors plus difficile. Sur l'ensemble du match, nous avons mis trop peu de qualité, trop peu d'intensité, de mouvement pour leur poser des problèmes. Il aurait fallu être beaucoup plus mobile. C'est une soirée cauchemardesque qui nous fait mal. »

À lire également

Ricevete a lettera