Un 4ème maillot pour le Sporting

Synthèse réalisée par le Collectif des Victimes du 5 mai suite à la réunion du Lundi 13 mai 2014

En introduction, le Collectif du 5 mai 92 a justifié l’organisation de cette réunion par la mobilisation forte que connaissent les différentes manifestations de célébration des anniversaires de la tragédie ces dernières années. Il a rappelé que l’objectif principal était de lister les différentes actions commémoratives organisées annuellement (ou nouvellement envisagées) en Corse afin de les coordonner au mieux. Chaque organisation a ensuite présenté les actions menées et nouvellement envisagées :

Sporting Club de Bastia

Le club a rappelé que depuis 20 ans, les statuts du SCB prévoient que le bleu, le blanc et le liseré noir (en souvenir du drame du 5 mai) sont les couleurs officielles du Sporting. Depuis 2010 et l’arrivée de la nouvelle équipe dirigeante, ces statuts sont respectés à la lettre puisque le logo officiel et tous les maillots du club, quelque soit la catégorie et la couleur utilisée, comportent un liseré noir. A l’occasion du 20e anniversaire de la tragédie, l’équipe professionnelle a évolué au Mans, le 4 mai 2012, avec une tenue noire (3ème maillot choisi cette année là) confectionnée pour cette commémoration.

Depuis cette date, les organisations de supporters ont souhaité que le maillot noir soit porté chaque année. Lors d’une réunion publique qui s’est tenue en Juin 2013 à Lupinu, les dirigeants du Sporting s’étaient déclarés prêts à utiliser à nouveau cette couleur, à la condition que ce choix soit anticipé et suffisamment discuté en amont.

L’occasion de trancher définitivement la question étant offerte par la présente réunion, le Sporting a fait deux propositions au Collectif :
- désireux d’honorer de la façon la plus symbolique qui soit la mémoire des victimes, le club irait plus loin en matière commémorative que ce qui a été fait par le Liverpool FC pour le 25ème anniversaire de la tragédie d’Hillsborough (maillot rouge, brassard noir et nombre de victimes brodé sur le maillot).
- ainsi, à compter de la saison 2014-2015 et de manière permanente ensuite, le club s’engagerait à faire réaliser un 4ème maillot de couleur noire qui serait désormais porté par l’équipe professionnelle lors de la rencontre située à la date la proche du 5 Mai.

Ces deux propositions ayant été approuvées par le Collectif des victimes, le club déposera donc à la LFP avant le 15 juillet (date butoir de dépôt des couleurs officielles utilisées au cours de la saison) la couleur noire comme 4ème maillot officiel. Le Sporting propose en outre qu’une réunion de concertation et d’approfondissement puisse avoir lieu prochainement avec le collectif afin d’arrêter les modalités et les détails de cette action.

Parallèlement à cette action forte, le SCB entend réaffirmer le soutien total qu’il apporte depuis 2011 à la revendication de sacralisation définitive de la date du 5 mai dans les calendriers du football national. Le club continuera évidemment à être présent dans toutes ses composantes lors des différentes cérémonies organisées par les autres partenaires (cérémonies du 5 mai, plateaux de jeunes…) et tient à être associé à la poursuite des projets d’aménagement autour de la stèle.

Enfin, pour que la coordination soit la plus parfaite entre les différentes entités concernées par la commémoration du 5 mai, le club propose que le comité de pilotage se réunisse de nouveau de manière périodique.

Ligue Corse de Football

La LCF a rappelé qu’on ne jouait plus au football sur le territoire insulaire un 5 mai. Cette mesure est même inscrite dans les règlements de la ligue suite à un vote unanime des clubs lors de l’assemblée générale de juillet 2012. Tous les ans, la LCF organise un plateau U11 sur un terrain de Haute-Corse, le mercredi le plus proche du 5 mai. C’est l’occasion de sensibiliser les plus jeunes et leurs parents grâce à la collaboration notamment des éducateurs sur ce qui s’est passé le 5 mai et les dérives toujours possibles du football surtout dans sa version professionnelle.

Après une discussion avec l’ensemble des participants, la Ligue s’est engagée, dès la prochaine saison, et afin d’associer un maximum de clubs et donc de jeunes du territoire de la ligue à organiser cette manifestation simultanément sur trois sites :
- Un site sur la région bastiaise
- Un site sur la région ajaccienne
- Le stade Santa Grimaldi de Bravone sera un site « permanent »

Enfin, le président de la Ligue a fait part d’une nouvelle action qu’il souhaiterait pérenniser et à laquelle le Collectif pourrait être directement associé : il s’agit d’un échange avec les élèves du pôle espoir football d’Ajaccio sur la tragédie, ses origines, ses conséquences… Cette année, cet échange informel a eu lieu le 5 mai 2014 …

AS Bravone

Le club de la plaine orientale, directement touché par la tragédie à travers notamment les sœurs Grimaldi, a donné le nom de Santa Grimaldi à son stade. Une stèle a été également érigée dans le stade. Un tournoi de jeunes, challenge Santa Grimaldi, est organisé, tous les ans, durant le mois de mai. Le club (cf. ci-dessus) est totalement favorable à la proposition de participer à l’organisation d’un des trois plateaux U11 programmés annuellement par la LCF.

Bastia 1905

L’Association des supporters du SCB, a toujours soutenu les actions du collectif et l’a exprimé à Furiani mais également sur tous les stades du continent où elle a organisé des déplacements (banderoles, tifos, minutes de silence, gerbes...). L’Association est également systématiquement présente aux cérémonies du souvenir organisées tous les 5 mai par le Collectif. Pour le Collectif, ce soutien est particulièrement important car il montre que les jeunes, y compris ceux qui n’ont pas directement vécu la tragédie, ont intégré complètement le 5 mai 92 dans l’histoire du SCB, de Bastia et de la Corse.

Collectif des Victimes du 5 mai

Ses représentants ont noté les fortes mobilisations (au delà des victimes et de leurs proches) lors des commémorations (à la stèle, en la Cathédrale, lors du plateau U11 organisé par la LCF, dans les stades de Bastia, Montpellier, Marseille et à travers l’initiative de Toifilou Maoulida sur les réseaux sociaux). Il est également souligné que la nouvelle Ministre des Sports a transmis, par communiqué de presse, un message de sympathie le 5 mai 2014. Le Collectif a également annoncé sa volonté de (re)demander à la Communauté d’Agglomération de Bastia, comme l’engagement avait déjà été pris, le réaménagement de l’espace de la stèle commémorative pour le rebaptiser « mémorial du 5 mai 1992 ». Le Collectif précise qu’il apposera, en 2015, une plaque expliquant la présence du mémorial. Bien évidemment, le collectif confirme qu’il continue à se mobiliser et à mobiliser pour une reconnaissance nationale de la tragédie à travers sa revendication « pas de match le 5 mai » notamment auprès des autorités étatiques… Une autre volonté a aussi été exprimée, celle qui consiste en la sensibilisation des plus jeunes aux valeurs du Sport. Un partenariat avec la CTC et l'Education Nationale va être sollicité. Le Collectif souhaite également associer la Ligue et les clubs à ce projet à visée éducative. Enfin, le collectif annonce qu’il a pris contact avec les victimes de la catastrophe de Hillsboroug à Liverpool et qu’il est envisagé un rapprochement et des échanges.

En conclusion, à partir de 2015, les commémorations annuelles de la tragédie de Furiani s’organiseront autour des actions suivantes :

Le 5 mai :
- Moment de recueillement au mémorial du 5 mai 1992 sur la base de ce qui s’est fait ces dernières années (dépôts de gerbes et fleurs, moments de recueillement, Dio Vi Salvi Regina)
- Célébration de la messe commémorative en la Cathédrale Sainte-Marie de Bastia
- Pas de match de compétition sur le territoire de la Ligue Corse de Football

Le mercredi le plus proche du 5 mai : organisation de plateaux U11 (sans esprit de compétition et de classement) sur 3 sites Bastia, Ajaccio et stade Santa Grimaldi de Bravone

Courant mai : Organisation du tournoi de jeunes « Challenge Santa Grimaldi » à Bravone

Match du SCB le plus proche du 5 mai : Port par l’équipe d’un maillot noir commémoratif et minutes de silence

Bien évidemment, toutes autres initiatives, y compris ponctuelles (comme par exemple celle de Toifilou Maoulida cette année) seront soutenues.
Enfin, il est décidé de réunir ce nouveau comité de façon régulière et au moins deux mois avant le 5 mai de chaque année pour valider l’organisation des commémorations.

À lire également

Ricevete a lettera