Bastia et Norwich City se neutralisent

1-IMG_0693.JPG

Le Sporting a bouclé sa semaine savoyarde par un match nul face à l'équipe anglaise, après avoir mené au score durant 20 minutes en seconde période.

Pour son dernier match de préparation en Savoie, Claude Makalele avait décidé de changer son fusil d’épaule et de laisser au vestiaire le 4-2-3-1 utilisé lors des trois premières rencontres amicales pour faire place à un 4-3-3 avec notamment François Modesto devant la défense et Cahuzac-Gillet à la relance. Une rencontre à laquelle n’ont pas participé Drissa Diakité et Junior Tallo. Les deux hommes souffrent d’une contracture à la cuisse. Si Diakité a repris la course, hier, le staff médical a préféré préserver le joueur. Quant à Tallo, il effectuera des examens complémentaires à son retour à Bastia.
Bien en jambe malgré une heure et quart de bus pour rejoindre Sallanches, les Bleus débutaient la rencontre pied au plancher. Dès la 6eme minute Ayité, sur coup-franc, trouvait la tête de Maboulou, de peu à côté. Face à une pure équipe anglaise dans le texte, le Sporting avait, malgré la possession de balle, quelques difficultés à poser son jeu face à la rudesse adverse. Il fallait d’ailleurs attendre la 33eme minute pour revoir les partenaires de Boudebouz se montrer dangereux mais le corner de l’Algérien était dégagé par l’arrière-garde anglaise. Un peu mieux physiquement en fin de première période, les Bastiais accéléraient grâce à Maboulou qui lançait Boudebouz pour une frappe croisée détournée du bout des doigts par Rudd. A l’Affût, Ayité poussait au fond mais était signalé hors-jeu (42eme).
Dans la foulée, Ayité, encore lui, décochait une frappe soudaine de 25 mètres qui s‘écrasait sur le poteau du portier de Norwich.

Au retour des vestiaires, les Bastiais repartaient sur le même rythme et Boudebouz plaçait une frappe flottante juste à côté de la lucarne (47eme). Face à une formation de Norwich qui commençait à peiner, Makelele décidait de renforcer son secteur offensif en faisant rentrer à la 52eme le jeune Kamano et repassait ainsi en 4-2-3-1. Kamano qui à peine rentré, faisait parler sa puissance, mais sa frappe était détournée par Rudd (62eme). Ce n’était que partie remise pour le Guinéen, qui trois minutes plus tard, était à la retombée d’un coup franc de Boudebouz et plaçait un petit pointu qui faisait mouche. Bien en place défensivement, les Bleus allaient pourtant reculer en fin de match et sur un ballon mal dégagé, Piklington avait le temps d’enrouler sa frappe et d’ajuster Leca (85eme). Les Bleus concèdent là leur 3eme match nul en préparation et n’ont toujours pas gagné au cours des matchs amicaux. Dernière chance samedi prochain face au Genoa à Furiani avant les grands débuts face à l’OM le 9 août !

Forza Bastia !

* avec Corse-Matin

À lire également

Ricevete a lettera