Bastia poursuit son chemin

A égalité au classement au début de la rencontre, toulousains et bastiais ne sont pas parvenus à se départager ce samedi soir au Stadium au terme d’un match sans grande intensité. Mais l’essentiel est là pour le SCB qui poursuit sa bonne route.

C’est dans une enceinte toulousaine bien clairsemée que toulousains et bastiais s’opposaient ce soir, dans l’espoir de se départager au classement. Contraints d’offrir une réaction à son public, le TFC tentait d’emblée de s’adjuger la maitrise du ballon. Et il ne fallait pas tarder au Stadium pour voir la première tentative des locaux, avec une tentative des 20 mètres du jeune Blin, laquelle ne passait guère loin des buts de Leca. C’en était en fin de compte tout pour ces vingt premières minutes de jeu au cours desquels les débats se rééquilibraient rapidement et où les bleus sortaient enfin le bout de leur nez par l’intermédiaire d’un centre-tir de Koné, fraichement entré en jeu, qui passait tout près de tromper la vigilance d’Ahamada.
Bien mieux en jambes, les bastiais prenaient dès lors le jeu à leur compte et Palmieri pouvait tenter une volée du gauche qui effleurait la transversale toulousaine. La réponse des locaux n’allait pour autant pas se faire attendre et Regattin, bien infiltré dans les 16 mètres, tentait à son tour sa chance sans plus de réussite. Puis, c’est Ben Yedder qui venait solliciter Jean-Louis Leca, obligé de s’employer sur sa ligne pour éviter le pire, pour ce qui aura été la dernière occasion franche de cette première mi-temps, et ce malgré quelques timides tentatives de part et d’autre.

Sans doute secoués par le coach Printant, c’est avec d’autres intentions que les bastiais retrouvaient le terrain. Après un essai toulousain, c’est Ayité qui servait Koné dans la surface de réparation qui trouvait l’ouverture dans un trou de souris (0-1) !
Sonnés par le but du jeune malien, les garçons de Casanova reprenaient le contrôle de la partie, mais butaient la plupart du temps sur une arrière-garde bastiaise parfaitement en place. Et au fil du temps, ce sont bien les violets qui s’agaçaient et ne parvenaient pas à leurs fins… Jusqu’à cette 77è minute de jeu. Sur une demi-occasion et son premier ballon, Braithwaite enroulait parfaitement à l’entrée de la surface et trouvait le petit-filet d’un Jean-Louis Leca impuissant (1-1). Tout était donc à refaire dans cette partie.
Et Koné, encore lui, s’employait à redonner l’avantage aux siens mais sa frappe était repoussée en corner par Spajic, pour ce qui sera de la dernière occasion à se mettre sous la dent dans cette rencontre, qui permet donc tout de même aux bleus de rester invaincus en 2015.

Forza Bastia !

À lire également

Ricevete a lettera