Bon pour la confiance

1-IMG_1587.jpg

Pour sa dernière sortie amicale avant le début du championnat le Sporting était opposé à un adversaire de poids avec un historique de la Serie A : le Genoa FC.

Une rencontre pour laquelle Claude Makelele était privé de Diakité, Cioni et Areola. Un Claude Makelele qui comme face à Norwich, débutait en 4-3-3 avec un homme devant sa défense. Un système qui portait rapidement ses fruits puisque dans les premières minutes, les Bleus se montraient rapidement dangereux. Dès la 10eme minute, Tallo s’engouffrait dans la surface italienne et enroulait une frappe qui obligeait Bizzari à réaliser une belle parade réflexe. Bien en place, le Sporting privait de ballon son adversaire mais se montrait quelque peu maladroit à la finition. Il fallait d’ailleurs attendre la 43eme minute pour revoir Furiani vibrer. Sur un coup-franc excentré, Ayité enroulait au premier poteau mais là encore, le gardien génois réalisait un exploit.

Au retour des vestiaires, les partenaires de Cahuzac continuaient sur le même rythme. Et à la 55eme minute sur un corner, Gillet plaçait une tête acrobatique qui faisait mouche. Libérés, les Bleus appuyaient sur le champignon et Cahuzac se heurtait à un Bizarri en état de grâce (65eme). Le portier italien remettait ça 5 minutes plus tard sur un missile de 30 mètres d’Ayité. Dans la foulée, l’ancien rémois servait parfaitement Kamano mais le jeune guinéen enlevait trop sa tentative de lob (83eme). Il s’agissait là de la dernière opportunité pour le Sporting qui s’offrait enfin un succès lors de ses matchs amicaux. De bon augure avant les débuts face à l’OM, le 9 août…

À lire également

Ricevete a lettera