Claude Makelele : "il faut aller au combat"

Claude Makelele et René Girard ont réagi après la confrontation entre leurs deux formations. Retrouvez-les en exclusivité sur votre site.

Claude Makelele : « On pouvait jouer encore 40 minutes sans marquer. La victoire de Lille est méritée car ils ont été créatifs. Nous sommes dans le dur. Il va falloir relever la tête et travailler. Ce n’est pas évident mais je sais qu’il y a de quoi faire avec ce groupe. C’est a moi de leur apporter du positif. Il nous manque ce match référence qui nous permettra de sortir de cette zone.
Je vois plus clair dans la mesure où certains ont apporté un peu plus d’envie et de qualités techniques. C’est ce que j’avais besoin de voir mais il reste encore beaucoup de boulot.
On a entamé ce match prudemment et nous avons été dans la réaction. C’est ce que je regrette un peu a chaque fois. Avec de l’audace, on aurait pu avoir des situations plus concrètes devant. Il faut se lâcher et jouer. J’ai une équipe jeune et nouvelle et seul le temps nous permettra de progresser. Il faut relever les manches et aller au combat. »

René Girard : «C'est une belle réaction, je suis très heureux. J'avais dit aux joueurs que c'était leur match, que c'était à eux de réagir et de montrer que c'était notre fantôme qui avait joué sur la Côte d'Azur (défaite 1-0 à Nice mercredi, ndlr). Ce n'était pas évident face à une équipe bastiaise bien organisée. Il fallait être vigilant. J'avais demandé aux joueurs de mettre de la vitesse, d'emballer le match. On a été sérieux, on a fait ce qu'il fallait même si parfois on a manqué de précision. On met beaucoup d'énergie et on n'a pas toujours la lucidité pour conclure. Il a fallu un exploit de Divock Origi. La victoire est méritée mais ça n'a pas été simple. Prendre trois points était très important ce soir psychologiquement car on pouvait basculer du mauvais côté dans les têtes.»

À lire également

Ricevete a lettera