Condamnations pour diffamation et injure publique à l'encontre du SCB

Le journaliste Gérard Davet et le directeur de publication de la chaîne « Canal Plus » ont été condamnés ce jour par le tribunal correctionnel de Bastia pour « diffamation et injure publique » à l’encontre du SC Bastia et de son Président.

Lors d’un sujet « Bastia, à qui la faute ?» diffusé le 19 décembre 2012 dans le cadre de l’émission « Les Specimens », M. Davet avait notamment avancé qu’ « il se passe des choses graves dans le football à Bastia » en évoquant des « ramifications entre affairistes (…) nationalisme et vrais amateurs de sport » le tout formant « un mélange détonnant » faisant qu’à Furiani « on n’est pas en France ».

Au terme de près de deux ans de procédure, le journaliste du quotidien « Le Monde » et le directeur de publication viennent d’être respectivement condamnés à verser au club 4000 et 1500 euros d’amende, ainsi qu’au remboursement des frais de justice engagés, à hauteur de 800 euros chacun.

Satisfait d’avoir été rétabli dans son honneur, le SC Bastia effectuera dans les prochains jours un point global sur l’ensemble des procédures en cours dans le cadre du processus de « riposte graduée » mis en place depuis début 2013 par le Sporting en réaction aux agressions extérieures que le club a pu subir de la part de personnalités du monde du football, des médias ou encore des autorités publiques.

À lire également

Ricevete a lettera