Ghislain Printant : "on a manqué de repères"

ghislain-printant-on-a-manque-de.jpg

L'entraineur bastiais est revenu sur le nul concédé ce samedi face à Guingamp. Retrouvez ses propos ainsi que ceux de son homologue guingampais Jocelyn Gourvennec.

Bastia 0-0 Guingamp : Conf. d'après-match de G... par SportingClubBastia

Ghislain Printant : "Je ne peux pas me satisfaire d’un match nul quand vous êtes censés l’avoir joué à domicile. Je félicite toutefois les garçons, les deux équipes d’ailleurs. Ce n’était vraiment pas évident. Il n’y avait pas de public, un temps compliqué. C’était dur pour trouver une grande motivation. On était venus chercher les trois points, on a eu des situations, Guingamp aussi. Je suis aussi satisfait d’avoir retrouvé une certaine stabilité défensive.
On va se contenter de ce point-là… Mais ce n’est pas du football. J’espère que tout le monde va en prendre conscience. Je dis bien tout le monde… Le foot, il faut que ce soit une fête, il faut du public, le public des deux équipes. Et là, pour ne rien arranger, on a joué à huis clos sur une pelouse qui n’était pas la nôtre. On manquait de repères. Je trouve qu’on juge rapidement le Sporting."

Jocelyn Gourvennec : "Le sentiment qui prédomine, c'est la satisfaction de prendre un point. On a eu des occasions nettes, Bastia aussi, je pense qu'on en a un peu plus mais ça aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre. Sur le plan comptable, c'est une bonne opération. C'est notre 45e match, soit le total de l'an dernier. A la fin de la saison, ça devrait nous en faire dix de plus, les joueurs ont bien mérité leur repos. Je les trouve bien mais le match était difficile parce qu'il a plu continuellement, même si on est plus habitués que les Bastiais ce n'est pas agréable du tout, il faisait froid. (...) 0-0 n'est pas un mauvais résultat. On continue sur notre dynamique. Ce n'est pas agréable les huis-clos, il n'y a rien pour dynamiser le jeu, il faut tout aller chercher mentalement, ce n'était pas facile pour les joueurs ni pour nous."

À lire également

Ricevete a lettera