Ghislain Printant parle d'un "exploit"

ghislain-printant-parle-dun-expl.jpg

Sans rentrer dans une analyse approfondie du match, c'est forcément un entraineur heureux qui s'est exprimé en conférence de presse ce soir.

Ghislain Printant, que ressentez-vous après cette qualification pour la finale ?
C’est une grande fierté pour ce peuple, pour ce public merveilleux, pour ce 12e homme. En guise de boutade, j’avais dit qu’on avait la chance de jouer à domicile. On a été à la hauteur de l’événement, on a réussi à faire ce qu’on avait décidé de faire face à cette équipe de Monaco. J’espérais qu’on arrive à leur marquer un but, mais on s’est créé pas mal de situations et d’occasions. Au final, je pense que l’équipe la plus entreprenante a gagné et mérité d’aller au Stade de France. Je suis fier de mes joueurs qui me surprennent à chaque rendez-vous. Je n’aime pas ressortir un joueur en particulier en général, mais Areola a montré une grande qualité et sa capacité à rebondir, il a été d’une grande sérénité et a notamment gagné un duel important en première période. J’ai une pensée aussi pour mon prédécesseur Claude Makelele et son adjoint Didier Tholot qui ont fait partie du départ de cette aventure.

C’est un exploit ?
Oui, c'est un exploit qu'on a su réaliser. Sur le plan tactique et de la générosité, les garçons ont répondu présents, ont fait preuve de maîtrise.

Ce sera donc une finale contre le PSG…
Oui, j’ai eu mon ami Jean-Louis Gasset hier soir au téléphone, qui m’a glissé un mot d’encouragement. Ce sera le PSG au stade de France, mais bon pour l’instant on savoure cet exploit. On rejoue samedi contre Metz. Avant ce match, je trouvais aberrant que la Ligue n’ait pas pu programmer les matches de Championnat des demi-finalistes de la Coupe de la Ligue le dimanche. Mais bon, on va s’adapter.

Monaco-Bastia : Conf. d'après-match de G. Printant par SportingClubBastia

À lire également

Ricevete a lettera