Bastia reste sur sa faim...

12115688_948651251869597_2062376817675445470_n.jpg

Après avoir fait le plus dur en ouvrant le score à un peu plus d'un quart d'heure du terme de la rencontre, Bastia s'est vu rejoindre en toute fin de partie par un LOSC plus mordant et pourtant réduit à dix. On retiendra toutefois la bonne prestation d'ensemble des joueurs de Ghislain Printant, désormais à deux points de la zone rouge.

Face à un adversaire en manque de points et bien décidé à prendre la rencontre par le bon bout, les joueurs bastiais essuyaient leur première frayeur dès la seconde minute de jeu sur un retourné acrobatique de Basa toutefois repoussé par l'arrière-garde insulaire. Puis, c'était au tour de Boufal de tenter sa chance sans plus de réussite, tout comme Bauthéac d'ailleurs un peu plus tard. De son côté, le Sporting s'était bien essayé par l'intermédiaire de Raspentino ou encore Fofana, sans que leurs tentatives ne fassent mouche.
La seconde période pouvait alors débuter et les nordistes repartaient pied au plancher. Soumaoro pensait même placer une tête victorieuse mais sa tentative passait au-dessus de la transversale de Leca, à l'instar de Fofana dont la lourde frappe venait s'échouer en tribune un quart d'heure plus tard. On s'apprêtait alors à entrer dans le dernier quart d'heure de jeu quand Ayité donnait un coup d'accélérateur sur son côté gauche pour servir Danic qui reprenait victorieusement du gauche alors que Brandao avait fait le nécessaire en laissant filer le cuir pour permettre au numéro 8 bastiais d'ouvrir le score (0-1, 73'). Mais alors que les insulaires pensaient tenir le bon bout avec en bonus la logique expulsion de Boufal suite à un vilain geste sur Peybernes, Sidibé venait doucher leurs espoirs en égalisant au pire moment (1-1, 87').
Après y avoir cru, le Sporting était donc contraint de partager les points avec des lillois qu'ils maintiennent tout de même à distance.
Rendez-vous désormais dans quinze jours face au GFCA pour le premier derby de l'histoire...

Forza Bastia!

À lire également

Ricevete a lettera