Dossier Brandao : communiqué du club

Le SCB ne doit aucun euro à Brandao

Il y a plusieurs semaines le joueur Brandao avait décidé de réclamer devant la commission juridique de la LFP le versement d’arriérés de salaires ainsi que d’une prime à la signature de 225 000 €.

Cette instance, dont l’avis est consultatif, vient d’estimer que le joueur n’était pas fondé à réclamer le moindre arriéré de salaire, tout en étant fondé à réclamer le versement de la prime en question.

Satisfait sur le premier point, le Sporting Club de Bastia campe depuis le début de la procédure sur une position immuable à savoir que le club ne doit aucun euro à Brandao, tant sur les salaires que sur le versement d’une quelconque prime.

Et c’est pourquoi le Sporting a interjeté appel de l’avis de la commission juridique sur le point de cette prime indue, devant la Commission nationale paritaire d’appel de la LFP.

À lire également

Ricevete a lettera