François Modesto parle d'une "vie"...