Le Sporting a l'envie

Le Sporting a ce soir décroché une victoire très importante dans la lutte pour le maintien en disposant du Stade Malherbe de Caen sur le score de un but à zéro. Un succès synonyme de bouffée d'oxygène pour les bleus qui restaient dans l'attente d'un sursaut depuis plus d'un mois.

Et c'est pied au plancher que les hommes de Ghislain Printant débutaient la partie, bien déterminés à faire sauter le verrou normand. Mais si la possession était bastiaise, la première banderille était posée par Delort dont la frappe n'inquiétait pas Leca. Les normands poursuivaient d'ailleurs leurs efforts, mais le bloc bastiais parvenait à contenir leurs assauts. Le temps était alors venu pour Sadio Diallo d'ouvrir le score à la demi-heure de jeu... Sur un coup-franc lointain enroulé, le guinéen surprenait tout le monde et trouvait la faille au meilleur moment (1-0, 31'). Et ce dernier remettait ça quelques minutes plus tard, mais sa tête passait tout près des cages de Vercoutre.
Contraints de réagir après le quart d'heure de répit, les caennais avaient se retrouver acculés par une formation insulaire encore plus déterminée. Emmenés par un Gaël Danic bien en jambes, le SCB tentait de faire plier le SMC, sans succès. Tandis qu'en face, Jean-Louis Leca multipliait les interventions sur Andy Delort.
A ce jeu là, c'était finalement le gardien normand qui allait avoir le dernier mot sur une fantastique claquette qui venait anéantir les espoirs de doublé de Sadio Diallo.
Monsieur Millot pouvait alors renvoyer tout le monde aux vestiaires et le Sporting soufflait lui enfin !

À lire également

Ricevete a lettera