Les "compteurs sont a zéro" pour Ciccolini