Retour à la réalité

En s'inclinant ce soir face au LOSC, le Sporting boucle donc son troisième match de la semaine sans succès à Armand-Cesari. Trop timide malgré vingt premières minutes qui laissaient entrevoir un meilleur sort, Bastia sait désormais qu'il devra cravacher jusqu'au bout pour obtenir son maintien.

Tenus en échec à deux reprises, les hommes de François Ciccolini savaient qu'ils auraient fort à faire face à Lille ce samedi. Athlétiques, les lillois leur proposaient en effet une rude opposition. Mais ce sont les bleus qui comme de coutume, mettaient la pression. Et Ayité à deux reprises manquait de peu le cadre, à l'instar de Kamano pas plus en réussite sur un centre de Cahuzac. Les nordistes en profitaient alors pour sortir peu à peu la tête de l'eau et reprendre la main. Après quelques timides tentatives, c'est finalement sur une passe mal dosée de Palmieri qu'ils allaient faire la différence par l'intermédiaire de Boufal qui brossait à la perfection son ballon. Peu avant la pause, Leca était battu (0-1).
Un score auquel les lillois allaient même donner de l'ampleur à l'heure de jeu, avec une réalisation d'Amadou qui faisait suite à un nouveau coup de pied arrêté de l'intenable Boufal (0-2). Dès lors, les visiteurs se contentaient de gérer, sans qu'aucune opportunité ne soit à mettre à l'actif de l'une ou l'autre équipe. Et alors que M. Enjimi s'apprêtait à renvoyer tout le monde aux vestiaires, Gaël Danic venait tromper la vigilance de Enyeama des 20 mètres (1-2), pour un but qui marqua le terme des débats.
Toujours pas sauvé avec 39 points, Bastia voyagera du côté de Bordeaux dimanche prochain, où il devra se reprendre face à un adversaire qui ne cesse de dévisser au classement...

À lire également

Ricevete a lettera