Si proches, si lointains...

Le Sporting est passé tout près ce soir d'accrocher la redoutable formation monégasque. Mais deux buts de Traoré en fin de partie sont venus anéantir les efforts déployés durant toute la rencontre. On notera toutefois le premier but en pro du jeune Julien Romain qui a redonné espoir au public d'Armand-Cesari durant quelques minutes.

En accueillant la formation de Jardim, les bleus savaient que leur tâche ne serait pas aisée tant les monégasques excellent loin de leurs bases. Mais c'est sans retenu que les bleus démarraient la rencontre. Et une frappe pleine de fougue de Danic à l'entrée de la surface venait faire passer un frisson dans le dos de Subasic. Puis, c'était au tour de Raspentino de remettre le couvert d'une tête limpide, laquelle ne trouvait meilleur sort. On se disait alors que les bleus étaient en capacité de créer l'exploit. D'autant que les monégasques peinaient à déployer leur jeu et pêchaient même dans la finition à l'image de Traoré qui manquait par deux fois le cadre.
Intenable, l'attaquant monégasque ne baissait pas de rythme après le repos. Et il fallait tout le métier de Marange pour l'empêcher d'ouvrir le score. Finalement, c'est presque à un quart d'heure du terme des débats que l'attaquant était récompensé de ses efforts. Idéalement servi par Fabinho, il venait crucifier Leca pour la première fois de la soirée (0-1, 72'). Le Sporting pouvait alors tenter de revenir dans le jeu. Mais une fois de plus, il allait trouver Traoré sur son chemin avec cette fois-ci Dirar à la baguette (0-2, 84').
Anéantis, les bleus jetaient alors leurs dernières forces dans la bataille. Et c'est le jeune Julien Romain, entré en jeu un quart d'heure plus tôt, qui venait redonner de l'espoir aux siens d'une frappe imparable à l'entrée du temps additionnel (1-2, 90'), toutefois trop tard pour provoquer l'inattendu.
Relégable, le Sporting se doit désormais de retrouver ses esprits avant d'affronter Troyes puis Reims... et ainsi passer les fêtes au chaud.

À lire également

Ricevete a lettera